Bordeaux-Rubin Kazan UEFA Europa League (photo Nils)

FC Girondins de Bordeaux 2-2 FC Rubin Kazan (UEFA Europa League) 13 640 spectateurs

Les joueurs alignés : Prior – Poko, Yambéré (c), Guilbert, Poundjé – Traoré (64′ Soni), Maulun, Vada – Rolan (82′ Crivelli), Kiese Thelin, Laborde (72′ Khazri).

Buts : G.Laborde (58′), D.Rolan (63′) – M.Kanunnikov (31′), V.Ustinov (76′)

Avertissements pour Bordeaux : F.Guilbert (30′ et 86′), C.Yambéré (62′)

Déjà éliminés, avec beaucoup de cadres blessés ou au repos, les Girondins abordaient ce match contre Kazan, dans l’inconnue et sans pression. Si ce ne fût pas non plus la rencontre de l’année, les nombreux absents ont peut-être eu tort, car ce Bordeaux bis a obtenu un nul, inutile mais intéressant malgré tout !

C’est donc dans un stade qui sonne creux, mais avec des Ultras de retour aux affaires que la rencontre débute. Si certains mouvements sont intéressants côté girondin, le Rubin Kazan est le plus menaçant. Jérôme Prior doit se détendre pour dévier la frappe Georgiev (21′) hors de son cadre. En vue, Valentin Vada n’hésite pas à prendre sa chance, mais le gardien russe veille (17′ 26′). Défensivement trop juste et pas assez concentré, Bordeaux va concéder l’ouverture du score. Sur un coup franc rapidement joué, Kuzmin centre et Kanunnikov profite de l’apathie girondine pour s’offrir un superbe ciseau victorieux (0-1, 31′). Dans la foulée, un tir dévié de Robin Maulun est tout proche de tromper Ryzhikov (32′). La pause arrive sur cet avantage en faveur du Rubin, logique, malgré quelques éclairs bordelais (0-1).

La seconde mi-temps débute sur un rythme un peu plus élevé et avec des Girondins plus entreprenants. Actif, Diego Rolan se montre (48′) et oblige la défense de Kazan à faire des fautes. Sur un coup franc, Valentin Vada trouve Gaëtan Laborde au second poteau. Le jeune attaquant ne se pose pas de question et reprend parfaitement du gauche pour égaliser (1-1, 58′). Les jeunes bordelais se montrent à leur avantage et vont même prendre l’avantage 5′ plus tard… Sur un contre supersonique, Diego Rolan fait une course de plus de 70 mètres, en solo, pour aller piquer un amour de ballon devant Ryzhikov (2-1, 63′). Intéressants, les Girondins restent malheureusement beaucoup trop faibles et fragiles derrière. Profitant de ses largesses, Ustinov arrache une égalisation chanceuse en lobant Prior d’un centre tir involontaire (2-2, 76′). Le match décousu est assez spectaculaire et agréable à voir. Plus rien ne sera marqué, malgré l’expulsion de Frédéric Guilbert en fin de rencontre (86′). 2-2 score final !

Déjà éliminés, les Girondins ont joué le jeu face au Rubin Kazan. S’ils n’ont pas pu l’emporter, ils ont montré de belles choses offensivement. Malheureusement l’expérience des Russes et les difficultés défensives de l’équipe nous privent du succès. Un nul pour l’honneur pour Bordeaux qui boucle une campagne européenne catastrophique. 6 matchs et aucune victoire pour les Marine & Blanc… Le prochain objectif est d’aller chercher un résultat dimanche à Angers (17h) ! Allez Bordeaux !