crédit photo : Girondinside.com

Suite à la rencontre entre Montpellier et le Paris Saint-Germain (1-1), Leonardo, le directeur sportif du club parisien a poussé un violent coup de gueule envers Clément Turpin l’arbitre de ce match, suite à l’expulsion de l’international tricolore Mamadou Sakho à la 11ème minute de la rencontre pour un geste dangereux.

Jean Louis-Triaud le président des Girondins, comprend parfaitement la réaction du directeur sportif parisien. Il estime que les arbitres ne devraient pas bénéficier d’un traitement de faveur. Voici ses propos :

« Je revendique le droit de déclarer ce que je veux sur les arbitres après un match. Aujourd’hui personne n’échappe à la critique — les ministres, les juges, les hommes politiques — et on ne pourrait rien dire sur les arbitres ? Sans l’insulter et remettre en cause son intégrité, on doit pouvoir dire qu’un arbitre est mauvais. »

On le sait tous, « JLT » n’est pas le premier défenseur des arbitres. Il était notamment passé devant la commission d’éthique pour des propos jugés trop violents envers Saïd Enjimi.

Sourcebutfootballclub.fr



Laisser un commentaire