10682611_909575682388472_1866665930_o

Olympique de Marseille 3 – 1 FC Girondins de Bordeaux (14ème journée de Ligue 1) – Affluence : 54323 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso – Mariano, Yambéré (Sané 62′), Planus (Traoré 62′), Pallois, Poundjé – Sertic (c), Plasil, Khazri (Rolan 79′) – Maurice-Belay, Touré.

Buteurs : Lemina (60′), Gignac (85′), Batshuayi (90′) / Touré (55′).

Avertissement pour Bordeaux : Yambéré (58′).

Pour ce gros choc entre deux belles équipes de notre cher championnat de Ligue 1, Marseille et Bordeaux se sont neutralisées pendant 55 minutes. ça ne pouvait pas durer… Des attaques dans tous les sens, des occasions de tous les côtés et quatre buts : Tout le monde est pour une fois d’accord pour dire que cette partie est de très haute volée (pour la Ligue 1). Vu le nombre de tirs, il fallait un vainqueur, et malheureusement pour Bordeaux, c’est l’OM qui s’impose mais assez logiquement, sur le score de 3 buts à 1.

Et c’est dur, pour les Girondins. Ils n’ont pas démérité, on attendait un vrai gros match après les promesses de jeu au Parc des Princes qui se sont transformées en parodie de football, cette fois-ci les promesses ont été tenues. Le jeune Thomas Touré qui a tout donné ce soir allume la première mèche dès la 5′, mais Mandanda est vigilant. Ensuite, des vagues venues de la Canebière sont arrivées de tous les côtés, et ont déferlées devant le but d’un Carrasso taille XXL. Auteur de 9 arrêts, il a retardé l’échéance au maximum. Comme prévu, Marseille a eu la possession du ballon (presque 60%) et l’a bien utilisée. Lemina et surtout Imbula ont effectué un travail monstrueux au milieu du terrain, mais Sertic et Plasil sont aussi à créditer d’une belle prestation. Au retour des vestiaires Thomas Touré ouvre le score pour les Girondins, recevant une offrande de Maurice-Belay (55′), qui venait de chiper le ballon d’un Mendy apathique. Sauf que la domination bordelaise au tableau d’affichage n’aura duré que 5 maigres minutes. Payet, qui a une demi-heure pour centrer car Poundjé n’y est pas, adresse un ballon téléguidé sur la tête de Lemina qui propulse le cuir au fond des filets (60′), Carrasso ne pouvant rien. Ensuite, on notera le retour sur les terrains du capitaine, le sénégalais Lamine Sané. La possible blessure à la cheville droite de Marc Planus également. André-Pierre Gignac mettra un deuxième coup de crâne dans le but bordelais à la 85ème minute suite à un corner tiré par Payet. Ce coup de pied arrêté n’aurait jamais dû exister, mais Mariano a complètement raté son dégagement alors qu’il était visiblement assez seul. Enfin, Michy Batshuayi a clos les débats en scorant à l’orée du temps additionnel. Abandonné par une défense probablement déjà aux vestiaires, Carrasso a repoussée une frappe d’Imbula mais pas celle du belge, qui était à bout portant.

Cette défaite est somme toute assez logique. Marseille a eu l’emprise sur ce match et Marcelo Bielsa a remporté son duel tactique face à Willy Sagnol. Un oeil sur le classement pour voir que Bordeaux est à la 5ème place (voir ICI), et recule donc d’un rang. Nantes (4ème) possédant un meilleur goal-average. Rendez-vous dès la semaine prochaine pour les Girondins de Bordeaux, qui vont recevoir le LOSC (dimanche à 14h), bien moins en verve que l’an dernier.

Allez Bordeaux !

La rédaction AG



Laisser un commentaire