Nicolas Pallois

Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après le match Larnaca-Bordeaux (0-1).

Le joueur AG du match :

Nicolas PALLOIS (7/10) Défenseur le plus régulier la saison dernière, Nicolas Pallois avait été moyen jeudi dernier. Lors de ce match retour, il est revenu à l’ordinaire, sortant une prestation de très grande qualité. Si l’arrière garde girondine a souvent été à l’agonie, il a été la bouteille d’oxygène, qui a permis à Bordeaux de respirer. Brillant dans ses interventions, dans les airs, ou au sol, notre numéro 5 a tout repoussé ou presque (25′ 34′ 56′ 58′ 84′). Même si ce fût parfois à la limite de la régularité (34′ 55′), il a fait parler son autorité naturelle. Les Chypriotes se sont écrasés sur lui, et même le ballon a déclaré forfait (75′). Impérial, le défenseur est élu homme du match par la rédaction.

L’équipe :

Cédric CARRASSO (6/10) : Ça en est presque gênant ! Sauvé par sa barre transversale à l’aller, Cédric Carrasso a encore eu de la réussite ce soir, puisque pas moins de 4 tirs chypriotes ont trouvé les montants ! Catala (25′) Mytidis (39′ 59′) et Kante (77′) sont tous passés à deux doigts de tromper notre gardien, béni des Dieux à Larnaca. Résumer sa prestation à une chance incroyable serait malgré tout une erreur. En effet à côté de cette réussite, le capitaine du soir a parfaitement fait le job. Décisif en fin de première période (41′), il a réussi à repousser les tentatives adverses (9′ 13′ 54′ 61′), même si ce ne fût pas toujours de manière très académique. En tout cas, les faits sont là, Cédric Carrasso n’a toujours pas encaissé de buts cette saison, et c’est bon pour la confiance  !

Milan GAJIC (4/10) : On a connu des débuts plus réussis… Pour sa première sous le maillot au scapulaire, Milan Gajic n’a pas crevé l’écran. Certes, il est difficile de juger un joueur qui vient à peine d’arriver, mais ses premiers pas sont plus qu’hésitants. Averti en début de match (13′), il a mis un certain temps à maîtriser son engagement, passant près du carton rouge. A part une bonne intervention (71′), le Serbe est souvent apparu en retard et mal placé. Offensivement, ce n’est pas sur ce match qu’il nous fera oublier Mariano, mais à seulement 19 ans, il faut sans doute lui laisser un peu de temps.

Cédric YAMBÉRÉ (4/10) : A l’image de toute la défense, Pallois excepté, Cédric Yambéré n’a pas dégagé beaucoup de sérénité sur la pelouse de Larnaca. Le numéro 21 s’est plus signalé par une multitude de fautes que par son talent. Gêné par les attaquants chypriotes, il a passé une grande partie de la rencontre à les mettre au sol plutôt qu’à jouer le ballon. En toute fin de match, il échappe miraculeusement au rouge, malgré une série de fautes, plus idiotes les unes que les autres (85′). A son crédit quelques ballons récupérés viennent compenser une relance souvent imprécise. Sané blessé, aucune recrue arrivée… la défense centrale reste un chantier loin d’être terminé.

Diego CONTENTO (4/10) : Comme en 2014-2015, Diego Contento ne répond pas vraiment aux attentes des Girondins. Homme d’expérience, malgré son âge (25 ans), l’Allemand n’a pas montré l’exemple à Larnaca. Il a connu de grosses difficultés à tenir son couloir et à maîtriser ses vis à vis, même s’il n’a pas non plus fait d’énormes erreurs. Averti en début de seconde période (48′), il a ensuite été plus propre, mais oublie Kanté sur la dernière barre (77′). Offensivement, notre latéral gauche a eu le mérite d’essayer, mais a été beaucoup trop imprécis pour pouvoir apporter le danger.

Clément CHANTOME (5/10) : Il est bien difficile d’analyser la rencontre de Clément Chantôme. Le natif de Sens nous a d’abord enchanté, par sa technique et sa vista au milieu du terrain. Il a longtemps régné sur l’entrejeu et aiguillé les attaques bordelaises, à l’image de sa délicieuse ouverture pour le but de Kiese Thelin (29′). La suite est malheureusement nettement moins glorieuse pour lui, puisque après avoir perdu un ballon chaud (38′) comme à l’aller, il se fera expulser pour un tacle mal contenu et un énervement très dommageable (45′)… Un carton rouge qui vient gâcher sa rencontre et qui le privera (au moins) du barrage aller.

Abdou TRAORÉ (5/10) : Titulaire au milieu du terrain, Abdou Traoré a livré une prestation correcte. Par intermittence, le Malien a montré qu’il était un bon joueur de ballon (25′ 52′) et qu’il est techniquement au dessus de la moyenne. Pas toujours inspiré pour terminer ses actions, il a également eu un peu de mal à peser à la récupération. En revanche, quand il s’en sortait balle aux pieds, il était (quasi) systématiquement mis au sol par ses adversaires. André Poko (79′) , buteur à l’aller, a pris sa place, concédant d’entrée un coup franc très dangereux.

Robin MAULUN (6/10) : Révélation de la préparation, Robin Maulun fêtait ce soir sa première titularisation officielle avec les professionnels. Le jeune girondin ne s’est pas laissé impressionné par ce baptême du feu et a été très à l’aise sur la pelouse. Techniquement, il a réalisé plusieurs enchaînements de grande classe, pour se remettre dans le sens du jeu. Inspiré, à l’image de son échange avec Chantôme sur le but (29′), il a de nouveau marqué des points. Un peu frêle, il a reçu beaucoup de coups. Plus reculé après le carton rouge (45′), il a ensuite été remplacé par  Grégory Sertic (63′), entré pour stabiliser l’équipe.

Wahbi KHAZRI (4/10) : Wahbi Khazri est l’une des grosses déceptions de la soirée ! S’il a eu des jambes par moment, on n’a pas reconnu le virevoltant milieu de terrain de la saison dernière. Comme quelques coéquipiers, il a été averti (11′) et est lui aussi passé près de l’exclusion, à force de faire des fautes et de s’énerver bêtement. Sur le terrain, il n’a fait aucune différence, a connu beaucoup de déchet sur coups de pieds arrêtés et n’a jamais joué dans le bon tempo. Thomas Touré (54′) a pris sa place, se mettant tout de suite dans le rythme et ne ménageant pas ses efforts.

Nicolas MAURICE-BELAY (5/10) : Titulaire ce jeudi soir, l’habituel joker girondin n’a pas connu la même réussite qu’à l’aller. Quelques accélérations intéressantes, de bons mouvements… mais au final il ne se sera pas montré réellement dangereux. Travaillant pour le collectif, NMB a beaucoup couru, mais trop loin du but adverse. Au final, il livre un match neutre, loin de ce qu’il peut apporter.

Isaac KIESE THELIN (6/10) : Enfin ! Depuis la fin février, Isaac Kiese Thelin ne marquait plus ! Sur la pelouse de Larnaca, le Suédois a dépoussiéré ses statistiques en concrétisant l’une de ses rares opportunités. D’un plat du pied bien placé (29′), il a inscrit le seul but du match sur une passe de Clément Chantôme. Pour le reste, il a été fidèle à lui même, généreux dans ses efforts et intéressant en pivot. Averti, il provoque l’expulsion d’Ortiz en fin de match sur une altercation (84′). Une partie satisfaisante pour IKT, qui on l’espère en appelle d’autres !

La première étape est passée ! Après le succès du match aller (3-0), les Girondins ont validé leur ticket pour les barrages de la Ligue Europa en s’imposant à Larnaca (0-1). Dans un match tendu et avec beaucoup de réussite (4 poteaux chypriotes), les Marine & Blanc ont su faire la différence grâce à Kiese Thelin. En revanche, mis à part l’excellent Nicolas Pallois, la défense inquiète à 3 jours de recevoir Reims pour le début du championnat dimanche (à 17h). Si Bordeaux est passé assez facilement au tableau d’affichage, l’écart entre les deux équipes n’était pas si grand, et le prochain tour pourrait s’avéré plus compliqué si nos joueurs ne montrent pas plus de maîtrise. Malgré tout, retenons l’essentiel : la qualification ! Allez Bordeaux !

La rédaction AG