Cheick Diabate

FC Girondins de Bordeaux 4-1 FC Sochaux-Montbéliard (9ème journée de Ligue 1)

Les joueurs alignés : Carrasso – Mariano (Chalmé 66′), Henrique, Sané, Orbàn – Sertic, Traoré (Kaabouni 87′), Saivet, Obraniak, Jussiê (Rolan 66′) – Diabaté.

Elle est belle, elle fait un bien monumental, elle est méritée cette victoire bordelaise ! Après 7 matchs sans la moindre victoire, les Girondins de Bordeaux ont renoué ce soir avec le succès en s’imposant largement 4-1 (Saivet (sp) 21′, Jussiê 38′, Diabaté 70′, 89′ // Contout 17′) face au FC Sochaux. Au-délà des trois points pris ce soir, l’envie des joueurs et la manière font un bien fou au moral des troupes.

Un Rolan ultra décisif, un Diabaté important, combatif et double buteur, Saivet et Jussiê qui retrouvent le chemin des filets, quel festival offensif ! Certes, il ne faut pas s’enflammer. Sochaux n’a pas de coach fixe, est englué dans les profondeurs du classement et n’a pas un gros effectif mais quoi qu’il arrive nos détracteurs ne pourront pas nous critiquer ce soir. Les joueurs se sont largement félicités à la fin du match et ça faisait plaisir à voir. Pendant 75 minutes (on oublie le premier quart d’heure) on a vu un Bordeaux solide, avec une bonne cohésion d’équipe, un bloc défensif compact, des joueurs qui se projettent enfin vers l’avant. Après l’égalisation bordelaise sur pénalty, les sochaliens n’ont plus vraiment vu le jour. Au-délà de la performance collective il faut souligner l’énorme match de joueurs comme Cheick Diabaté auteur d’un doublé et qui a remporté presque tous les duels aériens, comme Diego Rolan auteur de 30 minutes de folie avec 2 passes décisives au compteur (sa troisième de la semaine) et qui s’est montré très très intéressant avec notamment un lob splendide à 20 mètres dévié du bout des gants par Pouplin, comme Lucas Orbàn excellent sur le flanc gauche de la défense ou comme Abdou Traoré montrant une grosse capacité à conserver le ballon et à l’utiliser de façon intelligente. Bref, les satisfactions ne manquent pas à l’appel ce soir. Henrique a encore pris un jaune, Carrasso n’a pour une fois pas été à la hauteur et Obraniak n’a pas été fringant. Voilà les seuls points négatifs ce soir. La trêve internationale va permettre aux joueurs de se reposer et de travailler plus sereinement avant le match OL-Bordeaux.

Permettez-moi d’insister sur Diego Rolan mais ça en vaut le coup. Décrié et blessé pendant ses 6 premiers mois à Bordeaux, le jeune uruguayen de 20 ans est en train de prendre confiance dans l’effectif. Largement encouragé après son superbe lob et félicité par tous les joueurs à la fin du match, il semblerait qu’il commence à exprimer tout son potentiel dans la maison bordelaise. L’ovation du public lors de la sortie d’Abdou Traoré est aussi à souligner. De bonne augure pour la suite. Sinon, Bordeaux reste dans les bas fonds de la Ligue 1, 15ème mais avec seulement 3 points de retard sur le 7ème (Saint-Etienne). Le renouveau est en marche, Allez Bordeaux !

Pour voir l’intégralité du classement de la Ligue 1, voir ICI !



Laisser un commentaire