La taxe à 75% prévue par le gouvernement pour les entreprises versant des salaires de plus d’un million d’euros par an va concerner 14 clubs de Ligue 1 suivant les estimations faites par la LFP. Même si le montant sera plafonné à 5% en fonction du chiffre d’affaires des clubs, la facture reste lourde pour des clubs déjà en difficultés économiques. Cela va permettre de réduire par deux la facture de l’ensemble des clubs de Ligue 1 qui serait ramenée alors à 44 millions d’euros. Cette mesure reste toutefois très mauvaise pour le football français, sur 20 clubs, 6 ne sont pas concernés par la taxe : Evian, Lorient, Nantes, Reims, Sochaux et Monaco, qui n’a toujours pas son siège en France, n’est donc pas soumis à la législation fiscale française pour l’instant. Le geste fiscal en plafonnant cette taxe envers le foot français profitera qu’à 6 clubs de Ligue 1 dont le PSG qui est le grand gagnant.

Les Girondins se classent 5ème avec 3,39 M€ par an, et se voient épargner à hauteur d’environ 1 million d’euros. Avec ses 14 joueurs millionnaires concernés, Bordeaux paie encore le prix de sa politique dispendieuse des années Blanc.

Voici la liste des estimations d’impact de la taxe pour chaque club, en fonction des budgets 2012-2013 :

 Liste des clubs concernés par la taxe.

*en milliers d’euros

Source : L’Express.fr



Laisser un commentaire