La première partie de saison terminée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). Pendant cette trêve nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

LES JOUEURS HORS CLASSEMENT

Avec 19 journées de championnat et 2 tours de Coupe de la Ligue, les Girondins ont donc disputé 21 rencontres officielles depuis la reprise. Dans cette première partie de notre bilan, nous allons nous intéresser aux joueurs ayant disputé moins de 25% de ces matchs, et qui ne figurent donc pas dans notre classement de mi-saison.

Milan GAJIC

5 matchs joués, 4 titularisations, 5 notes
Meilleure note : 6 (à Châteauroux et contre Nice CdL)
Pire note : 0 (contre Monaco)
Joueur AG du match : jamais
1 carton jaune

Avec l’arrivée de Youssouf Sabaly cet été, le temps de jeu de Milan Gajic ne devait pas être conséquent cette saison, c’est pour le moment bien le cas ! Le Serbe joue en tout logique les doublures, grappillant des minutes en Coupe de la Ligue et fin décembre, en profitant de la blessure du latéral prêté par le PSG. Très décevant la saison passée, notre jeune défenseur semble avoir du mal à franchir le cap et à convaincre. Ses prestations en Coupe sont pourtant intéressantes (6/10 à 2 reprises) et sa dernière sortie face à Nice des plus correctes (5/10). Malheureusement pour lui avant cela, il s’était lui aussi noyé face à Monaco (0/10) avant d’être totalement ridicule à la Mosson (1/10), martyrisé tout le match par Paul Lasne…

Théo PELLENARD

2 matchs joués, 2 titularisations, 2 notes
Ses notes : 4 (contre Nice en CdL et contre Nice)
Joueur AG du match : jamais
1 carton jaune

Troisième latéral gauche dans la hiérarchie, longtemps nous avons cru que Théo Pellenard ne jouerait pas de la saison. Avec la blessure de Maxime Poundjé et les prestations désastreuses de Diego Contento, le vainqueur de la Gambardella 2013 a eu sa chance deux fois en décembre, contre Nice, en Coupe comme en Ligue 1. Dire qu’il a su se montrer à la hauteur serait mentir, dire qu’il a été catastrophique aussi. Lors de la victoire girondine, il a été discret et coupable sur le premier but encaissé (4/10), alors qu’en championnat il a vécu un premier acte très compliqué avant de se reprendre (4/10). Ce n’est pas l’extase, mais vu le niveau de ses concurrents, il ne serait pas illogique de revoir Théo Pellenard plus régulièrement après la trêve.

Zaydou YOUSSOUF

3 matchs joués, 1 titularisation, 1 note
Sa note : 4 (contre Lille)
Joueur AG du match : jamais

Sorti du « chapeau » de Jocelyn Gourvennec, Zaydou Youssouf a eu droit à ses premières minutes en pro alors qu’il n’était même pas majeur. A 17 ans et demi, ce prometteur milieu de terrain s’est offert un baptême du feu réussi à Furiani. Entré en jeu en fin de rencontre, il a apporté de la sérénité et de la précision à une équipe bordelaise très moyenne ce soir là. Quelques jours plus tard, c’est au Matmut Atlantique, face à Lille, que notre entraîneur l’a titularisé pour la première fois. La marche était sans doute un peu trop haute pour lui (4/10), pas aidé par ses partenaires aux abonnés absents lors de cette rencontre ! Zaydou Youssouf a également joué quelques secondes en Coupe de la Ligue face à Nice, sans doute pas ses dernières si l’on en croît les observateurs du club, pas avares de compliments à son sujet.

Thomas TOURÉ

6 matchs joués, 5 titularisations, 5 notes
Meilleure note : 7 (contre Saint-Etienne)
Pire note : 3 (à Toulouse et contre Nantes)
Joueur AG du match : jamais
1 passe décisive, 2 cartons jaunes

Traditionnellement on garde le meilleur pour la fin, mais pour Thomas Touré, le meilleur était au début ! En effet, c’est lors de la première journée face à Saint-Etienne, que notre « nouveau » numéro 10 a réussi une très belle prestation (7/10). Passeur décisif, bon dans le jeu et pas avare d’effort, il avait été l’un des hommes forts du jour. Malheureusement, jamais il n’a pu atteindre de nouveau ce niveau. Blessé fin Septembre, il est éloigné des terrains depuis, mais n’avait pas particulièrement brillé avant de rejoindre l’infirmerie. Brouillon et individualiste à Toulouse ou contre Nantes (3/10), l’international ivoirien n’a pas non plus réussi à se mettre à la hauteur de ses partenaires lors du large succès à Metz (5/10). Maintenant vu le niveau des Girondins depuis son absence, il peut toujours potentiellement être un titulaire dans cette équipe.

Isaac KIESE THELIN

9 matchs joués, 3 titularisations, 3 notes
Meilleure note : 6 (à Metz)
Pire note : 4 (à Châteauroux et à Bastia)
Joueur AG du match : 1 fois (à Toulouse)
2 buts, 1 passe décisive, 1 carton jaune

Après un an et demi d’échec, plus personne n’attend grand chose d’Isaac Kiese Thelin ! Pourtant le Suédois n’est pas le plus à blâmer dans cette première partie de saison. Statistiquement, il est l’égal de Jérémy Ménez avec 4 fois moins de temps de jeu… Buteur pour l’honneur à Toulouse, il s’est distingué à Metz pour sa première titularisation en inscrivant un penalty et en étant impliqué sur un autre but. Sur une bonne lancée, IKT n’a pourtant jamais réellement eu sa chance depuis. Ses entrées ont été assez rares, et les deux autres fois qu’il a été dans le 11 de départ il a globalement déçu (4/10 à Châteauroux et à Bastia). En décembre, il n’a pas joué la moindre minute… alors que notre équipe n’a, dans le même temps, marqué aucun but !

Ils ont joué sans être notés :

Mauro ARAMBARRI : Arrivé avec une belle réputation, Mauro Arambarri n’arrive pas à se faire une place dans l’effectif de Jocelyn Gourvennec. Aucune titularisation, deux entrées en jeu, dont une anecdotique à Montpellier, et une demi heure passée sur le terrain, l’Uruguayen est clairement dans une situation d’échec. Un prêt devrait être à l’étude cet hiver pour le relancer !

Abdou TRAORÉ : Eternel espoir, Abdou Traoré a été un éternel remplaçant depuis le début de saison. Lui non plus n’a jamais été titulaire, mais il est tout de même entré en jeu 8 fois. Souvent critiqué, le Malien a réussi une belle performance au Parc OL. Néanmoins ses entrées ont presque toutes été à son image : discrètes et pas sensationnelles… En fin de contrat en Juin, il devrait cette fois bien partir !

Jorris ROMIL : Attaquant de la CFA2, Jorris Romil a pu faire ses débuts en pro lors du succès à Châteauroux (0-2) en Coupe de la Ligue ! Une dizaine de minutes active et intéressante sur le synthétique de Gaston Petit pour notre jeune attaquant (21 ans), proche même d’inscrire un but. Depuis il n’a plus joué malgré d’autres apparitions sur les bancs de Ligue 1.

Ils n’ont toujours pas joué :

Paul BERNARDONI : Arrivé il y a un peu moins d’un an pour être titulaire (en l’absence de Carrasso), Paul Bernardoni est désormais numéro 3 dans la hiérarchie. Si la blessure de notre expérimenté gardien a relancé les débats, l’ex Troyen passe toujours derrière Jérôme Prior dans l’esprit de Jocelyn Gourvennec, qui ne lui a pas offert une seule minute de jeu… même pas en Coupe !

PABLO : Blessé ou écarté, Pablo aura vécu 6 mois très compliqué ! Le Brésilien n’a pas réussi à convaincre son entraîneur et malgré les difficultés connues en défense centrale, il n’a jamais eu sa chance cette saison. Ses seuls matchs sont des rencontres de CFA2… assurément il n’avait pas signé pour ça ! Sa fragilité physique est incontestablement un handicap, même s’il avait montré de belles choses par moment en 2015-2016.

Youssouf KAABOUNI : Si voir Pablo sans une seule minute au compteur est surprenant, ça l’est moins pour Younès Kaabouni. Après un prêt raté au Red Star la saison dernière, le capitaine de la génération Gambardella savait qu’il partait de loin pour se faire une place au soleil à Bordeaux. Malgré tout, il a refusé l’exil et est désormais un habitué de la réserve, voyant même le jeune Zaydou Youssouf lui passer devant.

Nicolas MAURICE-BELAY : Sur le flanc depuis janvier, Nicolas Maurice-Belay a donc vécu une année 2016 blanche… ou noire c’est selon. Remis sur pied, notre gaucher va pouvoir postuler à une place dans le groupe pour tenter de se montrer à 6 mois de la fin de son contrat. Dans le 4-4-2 classique de Gourvennec, il peut clairement apporter dans le couloir gauche, reste à connaître son état de forme !

S'il reste à Bordeaux, quel joueur mérite plus de temps de jeu ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Retrouvez dès demain la suite de ce bilan ! Nous entrerons dans le vif du sujet avec les joueurs aux moyennes les plus faibles, classés entre la 17ème et la 14ème place et feront également le bilan des notes de notre entraîneur.