La première partie de saison terminée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). Pendant cette trêve nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

LE CLASSEMENT (8ème à la 4ème place)

Avec 19 journées de championnat et 2 matchs de Coupe de la Ligue, nos Girondins ont disputé 21 rencontres toutes compétitions confondues. Dans cette 4ème partie, nous nous intéresserons aux joueurs situés entre la 8ème et la 4ème position.

8ème : Jérôme PRIOR

Moyenne : 4.69/10

13 matchs joués, 13 titularisations, 13 notes
Meilleure note : (contre Lille)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : 2 fois (contre Lille et contre Nice)
22 buts encaissés

Décidément le début de carrière de Jérôme Prior est tout sauf un long fleuve tranquille. Après une dernière saison plus que mouvementée, le vainqueur de la Gambardella 2013 démarrait cet exercice dans la peau d’un titulaire ! Jocelyn Gourvennec avait en effet décidé d’en faire son numéro 1 devant Cédric Carrasso de retour de blessure. Malheureusement pour lui, Jérôme Prior a vécu deux premiers matchs très, très compliqués ! Malgré la victoire, il avait affiché ses limites face à Saint-Etienne (4/10) avant de craquer à Toulouse (2/10). Poussé sur le banc par la suite, il reviendra fin octobre suite à la nouvelle blessure de Carrasso. Depuis, notre numéro 30 semble capable de tout… Nous l’avons vu faire une bourde face à Lorient (4/10), être totalement à côté de la plaque contre Monaco (0/10) et passif à Montpellier (3/10). Pourtant, il peut aussi se montrer à la hauteur, réalisant plusieurs performances de haut vol, contre Lille (7/10) ou lors du dernier match face à Nice (6/10) notamment.

7ème : Youssouf SABALY

Moyenne : 4.71/10

18 matchs joués, 17 titularisations, 17 notes
Meilleure note : 8 (contre Lorient)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : 1 fois (contre Lorient)
3 passes décisives, 1 carton jaune

Après l’intermède Mathieu Debuchy, c’est Youssouf Sabaly qui s’est installé dans le couloir droit de la défense girondine. Le moins que l’on puisse dire c’est que le joueur prêté par le PSG n’a pas mis longtemps à trouver sa place. Auteur d’une première intéressante face à Sainté (6/10), il a eu un rôle prépondérant dans les victoires contre Nantes (7/10) et à Lyon (7/10), avec une passe décisive à la clé. Très bon durant l’été, efficace défensivement comme offensivement, il a ensuite eu un peu plus de mal à se montrer et à garder sa solidité. Sans être mauvais, il n’a pas réussi à se mettre souvent en évidence, comme à Rennes (5/10) ou contre Nancy (5/10). Après une prestation efficace contre Lorient (8/10) où il fût double passeur décisif, notre défenseur a perdu un peu le fil. Avant de terminer l’année à l’infirmerie, il avait enchaîné les rencontres décevantes comme contre Lille (3/10) ou Monaco (0/10).

6ème : MALCOM

Moyenne : 4.80/10

20 matchs joués, 18 titularisations, 18 notes
Meilleure note : (contre Saint-Etienne, à Lyon et à Metz)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : 1 fois (à Metz)
3 buts, 2 passes décisives

Seulement 6ème au classement des notes, Malcom avait pourtant démarré la saison tambours battants ! Le Brésilien a été le tube de l’été, étant tout simplement époustouflant lors des premières rencontres. Buteur et détonateur contre Sainté (8/10), Lyon (8/10) ou Metz (8/10), notre numéro 25 était parti sur des bases exceptionnelles. Les beaux jours partis, la magie de Malcom s’est elle aussi évaporé ! C’est bien simple depuis fin Septembre il n’a plus marqué et s’est contenté d’une passe décisive contre Rennes (5/10) et une autre en Coupe de la Ligue (6/10), compétition qui lui a permis de revenir un peu au premier plan. Malheureusement, le reste du temps, il est devenu un joueur lambda et n’a pas su peser sur les débats. Légèrement blessé, il a enchaîné les prestations sans saveur, comme à Paris (3/10), devant Lorient (4/10) ou à Montpellier (2/10). Sans son talent, Bordeaux n’y arrive pas et c’est tout sauf un hasard…

5ème : François KAMANO

Moyenne : 4.84/10

13 matchs joués, 5 titularisations, 6 notes
Meilleure note : (contre Dijon)
Pire note : (à Marseille, à Guingamp et à Bastia)
Joueur AG du match : 1 fois (contre Dijon)
4 buts, 1 passe décisive, 3 cartons jaunes

A l’aise dans un rôle de joker, François Kamano peut être considéré comme une des satisfactions de cette première partie de saison. L’ex Bastiais n’a pas été parfait, mais son bilan est intéressant, puisqu’il a inscrit 4 buts et donné une passe décisive en 5 titularisations seulement. Après avoir été utilisé que quelques minutes par match, il s’est offert une première titularisation remarquée en Coupe de la Ligue à Châteauroux, avec un joli but à clé (6/10). S’il a eu moins de réussite au Vélodrome (3/10), il a de nouveau « planté » quelques jours plus tard face à Lorient (6/10). Bien sûr, ce que l’on retient surtout de lui, c’est son entrée fracassante à la mi-temps du match face à Dijon (8/10). Passeur décisif, il s’est offert un doublé tardif pour totalement renverser la vapeur de cette rencontre. Evidemment, il lui manque un peu de régularité, il est notamment passé à côté de son retour à Bastia (3/10), mais une chose est certaine, François Kamano est très prometteur !

4ème : Gaetan LABORDE

Moyenne : 5.12/10

19 matchs joués, 8 titularisations, 9 notes
Meilleure note : (contre Saint-Etienne et contre Nice en CdL)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : 3 fois (contre Saint-Etienne, contre Nice en CdL et à Montpellier)
5 buts, 2 passes décisives, 2 cartons jaunes

Après un prêt concluant à Clermont, Gaëtan Laborde devait franchir un palier sous le maillot girondin cette saison, et il est en passe de le faire ! Premier buteur de la saison, il nous a enchanté d’entrée en réalisant une performance de tout premier plan face aux Verts (8/10). Passeur décisif sorti du banc à Lyon, il a de nouveau parfaitement saisi sa chance sur la pelouse de Metz (6/10), avant de connaître un gros coup de mou. Médiocre contre Caen (4/10), il n’a plus été titulaire pendant un long moment, réalisant des entrées parfois très décevantes, comme celle au Vélodrome. Finalement, contrairement à beaucoup, il est revenu au top en fin d’année. Dernier buteur du club en Ligue 1, fin Novembre (!), grâce à un petit exploit personnel à Furiani, Gaëtan Laborde s’est montré décisif en Coupe de la Ligue (8/10) avant d’être le seul à surnager lors de la déroute montpelliéraine (5/10). Son envie, sa générosité et son efficacité font incontestablement du bien à une équipe trop souvent amorphe.

Dès demain, retrouvez la suite et la fin du classement avec le podium des notes à la trêve !




Publier un nouveau commentaire