La saison 2014-2015 étant achevée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). La saison étant terminée, nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

HORS CLASSEMENT

De l’ouverture du championnat à Montpellier au match retour contre les Héraultais dans le Nouveau Stade, Bordeaux a disputé 42 rencontres toutes compétitions confondues. Si certains joueurs ont été très utilisés par Willy Sagnol, d’autres n’ont que trop peu joués pour être classés. Dans la première partie de notre bilan, nous nous intéresserons donc à ces joueurs ayant moins de 10 notes, et qui ne figurent donc pas dans notre classement.

Azbe JUG

3 matchs joués, 2 titularisations, 3 notes
Meilleure note : 6 (à Lille CdL)
Pire note : 2 (à Nantes)
Joueur AG du match : jamais
1 but csc

Profitant de la blessure de Cédric Carrasso contre Lorient, Azbe Jug a eu l’occasion de se montrer en décembre dernier. Peu à son aise lors de sa rentrée (4/10), il a plongé sur la pelouse de Nantes pour sa première titularisation (2/10), avant d’être plus intéressant à Lille, en Coupe de la Ligue (6/10). Malheureusement pour lui, cette impression très mitigée lui sera fatale. On ne le reverra pas en 2015 et il a même progressivement cédé sa place de doublure à Jérôme Prior. Le gardien slovène s’est contenté de quelques apparitions avec la réserve et devra se trouver un nouveau challenge pour la saison prochaine.

Frédéric GUILBERT

3 matchs joués, 1 titularisation, 2 notes
Ses notes : 6 (à Lorient et à Lyon)
Joueur AG du match : jamais
1 carton jaune

Défenseur polyvalent, Frédéric Guilbert est arrivé l’été dernier pour aider la CFA. Chose qu’il a faite une grande partie de la saison, avant de faire plusieurs apparitions en équipe première. Intéressant lors de sa courte rentrée face à Lens, le Normand a ensuite eu plus de temps de jeu pour prouver ses qualités sur la pelouse synthétique de Lorient (6/10). Appliqué dans le couloir droit, Frédéric Guilbert l’a tout autant été sur le côté gauche. Titulaire surprise pour le déplacement à Lyon, il s’en est très bien tiré (6/10). Notre jeune défenseur a saisi sa chance et a convaincu tout le monde au club, puisqu’il vient de signer son premier contrat professionnel.

Marc PLANUS

9 matchs joués, 7 titularisations, 7 notes
Meilleure note : 7 (contre Toulouse)
Pire note : 4 (à Marseille et contre Nice)
Joueur AG du match : jamais
1 but, 1 carton jaune

Parler de ses prestations est presque secondaire ! Parti après 26 ans passé au club, Marc Planus n’a pas eu beaucoup de temps de jeu cette saison. Longtemps placardisé, il est sorti de nulle part un après-midi d’octobre pour marquer devant le Virage Sud, lors du Derby de la Garonne (7/10). Après avoir enchaîné à Lens (6/10) et à Marseille (4/10), notre défenseur a ensuite trouvé du temps de jeu en janvier, avec plus (6/10 à Bastia) ou moins de réussite (4/10 contre Nice), profitant notamment du départ de Lamine Sané à la CAN. Ému au moment d’annoncer son départ en conférence de presse, Marc Planus le sera aux larmes lors du sublime hommage rendu par Lescure face à Nantes. Entré en jeu pour une 300ème et dernière apparition sous le maillot bordelais au Nouveau Stade, il peut quitter le club avec le sentiment du devoir accompli et une côte d’amour au zénith.

Younès KAABOUNI

13 matchs joués, 3 titularisations, 5 notes
Meilleure note : (à Toulouse CdL)
Pire note : 2 (à Monaco)
Joueur AG du match : jamais
1 carton jaune

Capitaine de la Génération Gambardella, Younès Kaabouni devait franchir un pallier en cette saison 2014-2015. Au moment du bilan final, on ne peut pas dire que le franco-marocain ait réussi… Régulièrement dans le groupe lors de la phase aller, le jeune milieu de terrain n’a jamais su convaincre et a donné l’impression de ne jamais pouvoir élever son niveau de jeu, comme lors du match à Reims (3/10). Titulaire lors du premier match retour au Stade Louis II, Younès Kaabouni a été transparent (2/10). Dès lors, il n’entrera plus du tout dans les plans de Willy Sagnol. Blessé, en CFA, ou en tribunes, le numéro 15 girondin n’a ni su profiter de la CAN ni de la mise sur le côté de Grégory Sertic pour se faire une place dans l’équipe bordelaise.

Enzo CRIVELLI

12 matchs joués, 1 titularisation, 2 notes
Meilleure note : 7 (à Lyon)
Pire note : 5 (à Paris SG CdF)
Joueur AG du match : jamais
1 but, 1 passe décisive, 1 carton jaune

Avec une heure en pro entre août et décembre, l’horizon semblait bouché pour Enzo Crivelli. La blessure de Diabaté, le départ de Sala et l’adaptation moyenne de Kiese Thelin lui ont laissé beaucoup plus de temps de jeu depuis la trêve. Son entrée remarquée en Coupe de France à Paris (5/10) a marqué le début d’une nouvelle ère pour le jeune attaquant. Petit à petit l’avant-centre girondin a convaincu Willy Sagnol. Intéressant par sa capacité à bouger les défenses, il semblait néanmoins trop maladroit pour réellement peser sur le jeu, comme l’attestent ses occasions loupées contre Metz. Sa fin de saison est pourtant venue prouver le contraire. Passeur décisif inspiré pour la dernière à Lescure, il s’offrira quelques jours plus tard son premier but en Ligue 1, pour sa première titularisation à Lyon (7/10). Entre ces deux dates importantes, il a signé son contrat pro, pas de doute, l’avenir lui appartient !

Les autres joueurs

Outre ces joueurs, d’autres jeunes ont pu jouer quelques minutes avec l’équipe de Willy Sagnol cette saison. Sessi D’Almeida a fait 2 entrées intéressantes contre Nice à l’aller comme au retour, mais il faut croire que c’est insuffisant pour se voir proposer un contrat professionnel… Lors de cette défaite à Lescure face aux Aiglons, David Djigla a lui fait ses débuts en L1 (3 minutes seulement). C’est en Coupe de France, que Kévin Soni a pu connaitre ce même bonheur, en s’offrant quelques minutes sur la pelouse du Parc des Princes. Souvent sur le banc, Jérôme Prior n’a pas eu cette chance cette saison, pas plus que Valentin Vada, abonné à la CFA, ou Robin Maulun, pourtant apparu plusieurs fois dans le groupe. Enfin, de graves blessures ont gâché l’exercice de Théo Pellenard et Jussiê, qui auront vécu une saison blanche.

Et la saison prochaine ?

En fin de contrat, Azbe Jug et Marc Planus vont quitter la Gironde. Pour le Slovène, il s’agit d’enfin lancer sa carrière au haut niveau, tandis que notre emblématique défenseur recherche un challenge exotique (Australie, USA ?) pour une dernière expérience. Jeunes et tout juste professionnels, Frédéric Guilbert et Enzo Crivelli sont les révélations du dernier mois de compétition. Les deux auront sans doute une belle carte à jouer la saison prochaine, à moins qu’ils ne partent s’aguérir en prêt. Une solution qui pourrait être envisagée pour Younès Kaabouni, encore un peu tendre pour se faire une place dans le groupe de Willy Sagnol, malgré ses belles dispositions montrées en équipe de jeunes.

Samedi, nous rentrerons dans le vif du sujet, en nous intéressant aux joueurs aux plus faibles moyennes cette saison : entre la 21ème et la 17ème place.