La saison 2014-2015 étant achevée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). La saison étant terminée, nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

LE CLASSEMENT (3/5)

De l’ouverture du championnat à Montpellier au match retour contre les Héraultais dans le Nouveau Stade, Bordeaux a disputé 42 rencontres toutes compétitions confondues. Après la 1ère et la 2ème partie de notre classement, nous remontons vers les positions les plus hautes pour nous intéresser aux joueurs situés entre la 11ème et la 7ème place.

11ème – Grégory SERTIC – 4.89/10

30 matchs, 26 titularisations, 27 notes
Classement à la trêve : 6ème/16, avec 5.11/10
Meilleure note : 7 (à Toulouse en CdL)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : jamais
1 but, 6 cartons jaunes

C’est une drôle de saison qu’aura vécu Grégory Sertic, passé de vice-capitaine à remplaçant très peu utilisé. Sa première partie de saison n’a pas été une énorme réussite, car même s’il a réussi plusieurs bonnes prestations au milieu (6/10 contre Monaco) ou en défense (7/10 à Toulouse en Coupe), il a été très loin de ses standards de la saison précédente. Aucune passe décisive, un but seulement (6/10 à Nice), et une impression d’être en dessous du niveau de certains de ses coéquipiers (Plasil, Khazri…). Toujours dans le 11 de départ en Janvier, il a enchaîné les prestations très décevantes (3/10 contre Nice, 4/10 à Bastia), perdant progressivement sa place. Dans sa longue traversée du désert il ne jouera que quelques minutes en 2 mois, se mettant en évidence en « gâchant » le coup franc de la dernière chance contre Reims… Revenu titulaire en profitant des suspensions, il n’aura pas réussi son match face à Lens (4/10), avant de revenir dans le coup en fin de saison. Capitaine pour les Adieux à Lescure (5/10), il aura laissé une dernière impression plutôt positive à Lyon (6/10) ou contre Montpellier (6/10).

10ème – Lamine SANÉ – 4.96/10

24 matchs, 23 titularisations, 23 notes
Classement à la trêve : 9ème/16, avec 4.83/10
Meilleure note : 8 (contre Monaco et contre Paris SG)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : 1 fois (contre Monaco)
1 but, 1 passe décisive, 2 carton jaune, 1 carton rouge

Promu capitaine par Willy Sagnol, Lamine Sané a pris son rôle à cœur, même s’il n’a pas toujours montré l’exemple. Joueur le plus utilisé lors du précédent exercice, le Sénégalais aura manqué à plusieurs reprises cette saison 2014-2015, la faute à de nombreuses blessures et à la CAN. Notre numéro 6 a sorti des matchs d’un niveau international, quand sa motivation et sa concentration étaient au top. On l’a notamment vu parfait lors de plusieurs grosses affiches à Lescure. Infranchissable contre Marseille (7/10), il a même ajouté une passe décisive (8/10 contre Monaco) et un but (8/10 contre Paris SG) d’une importance capitale. Capable d’être excellent ou au moins satisfaisant (6/10 contre Lille ou à Lyon), il est aussi passé plusieurs fois à côté de certaines rencontres, de manière assez incompréhensible. Humilié contre Lyon (0/10), ridicule à Toulouse (2/10) ou transparent à Lille (3/10), il manque encore de régularité pour être considéré comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat…

9ème – MARIANO – 5.00/10

35 matchs, 34 titularisations, 34 notes
Classement à la trêve : 10ème/16, avec 4.73/10
Meilleure note : 8 (contre Bastia, contre Lens, et contre Marseille)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : 3 fois (contre Bastia, contre Lens, et contre Marseille)
2 buts, 4 passes décisives, 6 cartons jaunes

Titulaire indiscutable depuis son arrivée, Mariano a effectué une saison satisfaisante. Le Brésilien n’a pas toujours été constant et a plusieurs fois souffert défensivement. On se souvient encore des tours de reins que le rennais Ntep lui a infligé (3/10) ou des difficultés qu’il a eu à contenir ses adversaires face à Caen (4/10) ou à Lille (3/10). Bon défenseur, mais pas toujours rigoureux, Mariano s’est surtout illustré offensivement. On ne compte plus les montées et les centres qu’il a distillé tout au long de la saison. Décisif et intenable face à Bastia (8/10), contre le PSG (7/10) ou contre Marseille (8/10), notre latéral droit a martyrisé beaucoup de ses vis à vis. Passeur décisif à 4 reprises, il a été un atout précieux dans les attaques girondines, se permettant même le luxe de marquer alors qu’il jouait dans une position plus avancé face à Lens (8/10). Finalement, un peu à l’image de Lamine Sané, il lui a manqué un peu de régularité pour être encore plus haut au classement, mais une chose est certaine : c’est un des tous meilleurs à son poste en Ligue 1.

8ème – Thomas TOURÉ – 5.05/10

27 matchs joués, 20 titularisations, 20 notes
Classement à la trêve : 4ème/16, avec 5.21/10
Meilleure note : 8 (contre Rennes)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : 2 fois (contre Rennes et à Lille en CdL)
3 buts, 5 passes décisives, 4 cartons jaunes

Révélation de la première partie de saisonThomas Touré a, peu à peu, disparu de la circulation. Sur les premiers mois, on ne l’attendait pas à pareil fête, lui qui n’avait que 2 apparitions en Ligue 1 avant Août dernier. Titulaire surprise à Saint-Etienne (5/10), c’est contre Rennes quelques jours plus tard qu’il se révélera en inscrivant le but de la victoire à l’ultime minute (8/10). Décisif grâce à ses buts (6/10 à Marseille) et surtout à ses passes (7/10 à Lens ou contre Lorient), le Franco-Ivoirien était devenu un titulaire quasi indiscutable en Gironde. Excellent dribbleur, il a parfois eu tendance à trop en faire et à se perdre dans ses actions individuelles, donnant un sentiment de gâchis (4/10 à Reims, 3/10 à Bastia). Après une dernière titularisation en demi-teinte contre Guingamp (5/10) début février on ne le reverra que très peu sur les terrains. Blessé, puis délaissé en fin de saison, Thomas Touré a peut-être subi le contrecoup de premiers mois en pro très chargé. Dommage, on aurait bien aimé le revoir sur les derniers matchs !

7ème – Nicolas MAURICE-BELAY – 5.10/10

34 matchs joués, 17 titularisations, 18 notes
Classement à la trêve : 7ème/16, avec 5.00/10
Meilleure note : 7 (à Lens, à Marseille et contre Lorient)
Pire note : 2 (à Guingamp et à Lille en CdL)
Joueur AG du match : 2 fois (à Marseille et contre Nice)
2 buts,  4 passes décisives

A l’image de Sertic ou Touré, Nicolas Maurice-Belay a fait partie de ces joueurs à avoir vu leur temps de jeu se réduire avec la nouvelle année ! Titulaire en tout début de saison, NMB alternait les rencontres intéressantes (6/10 à Nice ou contre Evian) et très moyennes (2/10 à Guingamp, 4/10 contre Rennes). Après avoir été blessé, il reviendra dans l’équipe en Novembre pour réaliser des prestations de tout premier plan, que ce soit à Marseille (7/10) ou contre Lorient (7/10). Moins en forme en fin d’année, à l’image de son altercation avec Rolan sur le banc du match face à Nantes, il vivra un début d’année contrasté, mais plus brillant que certains de ses coéquipiers. L’un des seuls joueurs au niveau contre Nice (6/10), sera le grand sacrifié du changement de système ! En 4-4-2 losange, il ne trouvera pas sa place, et ne sera titulaire qu’une fois à partir de Février (6/10 à Caen). Ses entrées seront pourtant de qualité. Virevoltant, il fera parler sa vitesse et aura à plusieurs reprises contribué à renverser des situations et faire gagner des points, comme sur son but à l’ultime minute face à Lens, brassard du capitaine autour du bras !

Et la saison prochaine ?

Deuxième de notre classement 2013-2014, 6ème à la trêve, Grégory Sertic est en chute libre. L’ex meilleur passeur du club n’a pas donné une seule offrande cette saison. Une perte d’influence indiscutable puis une perte de son statut de titulaire… Notre numéro 8 a donc vécu des mois difficiles, malgré un retour au premier plan les dernières semaines. Suffisant pour rester et retrouver sa place à la rentrée, ou se dirige-t-on vers un départ ? Le suspense demeure… Capitaine cette saison, Lamine Sané a alterné le bon et le moins bon. Ce qui est énervant c’est qu’on a surtout l’impression que c’est dans la tête qu’il n’y est pas par moment… Lui qui rêve d’Angleterre sera-t-il encore là à la reprise ? La question peut également se poser pour Mariano ! Indiscutable et très précieux, le latéral brésilien a sorti une belle saison, malgré quelques trous d’air et suscitera sans doute des convoitises. Thomas Touré et Nicolas Maurice-Belay ont le point commun d’avoir été plutôt intéressant en première partie de saison et d’avoir peu à peu disparu de la circulation… Si le franco-ivoirien a connu des blessures, NMB a lui été « sacrifié » par le passage en 4-4-2, malgré des entrées de très grandes qualités. On peut espérer pour l’un comme pour l’autre, un retour au premier plan.

Vendredi, nous remontrons le classement pour nous intéresser aux joueurs situés : entre la 6ème et la 4ème place.