La saison 2014-2015 étant achevée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). La saison étant terminée, nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

LE CLASSEMENT (4/5)

De l’ouverture du championnat à Montpellier au match retour contre les Héraultais dans le Nouveau Stade, Bordeaux a disputé 42 rencontres toutes compétitions confondues. Si certains joueurs ont peu joué ou déçu, d’autres ont répondu aux attentes, c’est le cas pour ceux classés entre la 6ème et la 4ème position.

6ème – Diego ROLAN – 5.13/10

38 matchs, 30 titularisations, 31 notes
Classement à la trêve : 8ème/16, avec 4.92/10
Meilleure note : 9 (contre Montpellier)
Pire note : 3 (à Reims, à Paris SG, à Monaco, contre Metz et à Lorient)
Joueur AG du match : 5 fois (contre Evian, à Paris SG en CdF, à Caen, contre Nantes et contre Montpellier)
16 buts, 1 passe décisive, 2 cartons jaunes

Cette saison 2014-2015 était celle de Diego Rolan ! L’Uruguayen, qui n’avait inscrit que 2 buts en 18 mois sous le maillot girondin, a enfin éclot au grand jour. Avec 16 réalisations au compteur (dont 15 en L1), il est devenu le goleador tant attendu. Tout avait parfaitement commencé pour lui, auteur d’un doublé contre Monaco (8/10), et de buts importants contre Bastia (7/10) ou Evian (7/10). Idéalement lancé, Rolan s’est ensuite un peu perdu. Toujours transparent à l’extérieur (3/10 à Reims ou Paris), notre numéro 9 a vécu des semaines compliquées, se faisant plus remarquer par ses « frasques » (refus d’aller au poteau sur un corner victorieux de l’OM et altercation avec NMB contre Nantes) que par ses prestations. Après sa punition de l’hiver, Diego Rolan est revenu avec de meilleures intentions en 2015. Décisif à domicile dans les grands matchs, il a fait tomber Sainté (6/10) et le PSG (8/10) et a enfin débloqué son compteur loin de Bordeaux (doublé à Caen 7/10, but à Toulouse 5/10). S’en suivra ensuite un mois délicat où il sera décevant (3/10 à Lille et contre Metz) avant de rentrer dans l’histoire du club ! Dernier (double) buteur de à Lescure (8/10), Diego Rolan a récidivé en faisant la même chose pour la première au Nouveau Stade (9/10), que demander de plus ?

5ème – Clément CHANTÔME – 5.23/10

13 matchs, 13 titularisations, 13 notes
Classement à la trêve : non arrivé
Meilleure note : 7 (à Rennes et contre Reims)
Pire note : 3 (à Lille et contre Metz)
Joueur AG du match : 1 fois (à Rennes)
5 carton jaunes

Arrivé cet hiver du PSG, Clément Chantôme s’est tout de suite fondu dans le collectif bordelais ! D’entrée, il a donné l’impression d’être ici depuis des années déjà. Après des matchs honorables dans un rôle de sentinelle (5/10 contre Guingamp et à Evian), l’ancien parisien a été impressionnant et maître du ballon au milieu, à l’extérieur (7/10 à Rennes) comme à domicile (7/10 contre Reims). Véritable plaque tournante de l’équipe, il a réussi des prestations de tout premier plan, notamment face à son ancien club (6/10). Combatif, volontaire, précis, il était une véritable valeur ajoutée. Absent de 2 rencontres pour suspension, Clément Chantôme a eu un peu de mal à revenir au premier plan par la suite. Ne nous le cachons pas, il nous a déçu sur quelques matchs, où son influence fût minime voir nulle (3/10 à Lille et contre Metz). Avec la fin de saison et les matchs si particuliers qu’il y avait à disputer, il a retrouvé de l’énergie et s’est distingué, que ce soit pour la dernière à Lescure (6/10) ou pour la première au Nouveau Stade (6/10).

4ème – Jaroslav PLASIL – 5.41/10

38 matchs, 35 titularisations, 37 notes
Classement à la trêve : 2ème/16, avec 5.56/10
Meilleure note : 9 (contre Paris SG)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : 4 fois (contre Toulouse, à Nantes, contre Paris SG et à Lyon)
3 passes décisives, 3 cartons jaunes, 1 carton rouge

Alors que l’on pensait son histoire avec Bordeaux terminée, Jaroslav Plasil a surpris tout son monde en sortant un exercice de grande qualité ! Titulaire convaincant lors de la première journée (6/10 à Montpellier), son entrée contre Monaco la semaine suivante changera la physionomie du match (7/10). Revenu d’un prêt à Catane, notre milieu de terrain a semblé retrouver ses jambes de 20 ans ces derniers mois. Très régulier, il n’est pas descendu sous la moyenne avant la trêve, hormis le calvaire lyonnais (0/10). Présent défensivement et offensivement, il nous a régalé et offert d’excellents ballons à ses coéquipiers, se montrant souvent à son avantage (6/10 contre Evian, 7/10 contre Toulouse). Sur la phase retour, il a perdu un peu de régularité, passant à côté de certains matchs, à l’image de son expulsion idiote contre Guingamp (2/10) ou de sa rencontre très moyenne à Rennes (4/10). Malgré tout, il nous laisse une impression plus que positive. On retiendra notamment sa rencontre techniquement et tactiquement exceptionnelle face au PSG (9/10). Premier passeur décisif de l’histoire du Nouveau Stade avec un amour de ballon pour Rolan (7/10), le Tchèque a conclut sa grande saison de la plus belle des façons !

Et la saison prochaine ?

Après de longs mois de galère en Gironde, Diego Rolan a prouvé toutes ses qualités lors de cette saison. Insaisissable en attaque, il est devenu le buteur tant attendu… et sera sans doute très convoité lors de ce mercato. Evidemment, il serait dommage de se séparer d’un joueur qui répond enfin aux attentes placées en lui, après un an et demi difficile. Arrivé en Janvier, Clément Chantôme s’est fondu dans le collectif girondin et sera certainement un rouage important d collectif bordelais la saison prochaine. Cela sera également le cas pour Jaroslav Plasil. En fin de contrat, le Tchèque a prolongé deux saisons et s’il réalise les mêmes prestations que cette saison, on ne va pas s’en plaindre !

Retrouvez nous dimanche pour la suite et la fin de ce bilan des notes. Au programme le podium 2014-2015, avec les 3 joueurs aux meilleures moyennes, à savoir, par ordre alphabétique : Cédric Carrasso, Wahbi Khazri et Nicolas Pallois.



Laisser un commentaire