La saison 2014-2015 étant achevée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). La saison étant terminée, nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

LE CLASSEMENT (5/5)

De l’ouverture du championnat à Montpellier au match retour contre les Héraultais dans le Nouveau Stade, Bordeaux a disputé 42 rencontres toutes compétitions confondues. Après avoir passé en revue tous les joueurs, passons aux tous meilleurs, avec les 3 moyennes les plus hautes sur cette saison 2014-2015 !

3ème – Wahbi KHAZRI – 5.53/10

34 matchs, 31 titularisations, 30 notes
Classement à la trêve : 5ème/16, avec 5.19/10
Meilleure note : 9 (contre Paris SG)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : 3 fois (à Lens, contre Reims et contre Metz)
9 buts, 5 passes décisives, 8 cartons jaunes

Dépositaire du jeu bordelais, Wahbi Khazri nous a souvent ravi ! Transfuge de Bastia l’été dernier, il n’a pas mis longtemps à s’habituer au maillot marine & blanc. Dès l’entame de la saison, il a été intenable, avec 3 penaltys obtenus en 2 matchs dont 1 qu’il s’est chargé de transformer (7/10 contre Monaco, 6/10 à Nice). L’arrivée du Tunisien a été un plus considérable pour la formation girondine. Ses coups de canon nous ont enchanté, Evian en a notamment fait l’expérience, à l’aller (6/10) comme au retour (7/10). Sur un côté ou en 10 dans le 4-4-2 losange, Wahbi Khazri a souvent été un atout de taille pour notre attaque. Avec 9 buts et 5 passes décisives, son bilan comptable est très bon. Comme Jaroslav Plasil, on retiendra son match exceptionnel livré face au PSG (9/10), avec un but à la clé, et les nombreuses offrandes qu’il a offerte (7/10 à Lens ou Reims). Très bon toute la saison, il aura quand même connu quelques creux, légitime pour sa première saison dans un club de haut niveau. Son dernier mois est notamment un peu discret. Hormis son coup franc contre Metz (6/10), on l’attendait un peu plus dans les matchs importants contre Nantes (4/10) et Montpellier (5/10).

2ème – Nicolas PALLOIS – 5.54/10

37 matchs, 36 titularisations, 37 notes
Classement à la trêve : 1er/16, avec 5.95/10
Meilleure note : 8 (contre Monaco et à Reims)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : 7 fois (à Nice, à Guingamp, à Reims, contre Caen, à Paris SG, à Monaco et à Evian)
1 but, 4 cartons jaunes, 2 cartons rouges

Premier du classement des notes à la trêve, Nicolas Pallois termine finalement à la deuxième position. Une place sur le podium qui vient récompenser une saison de haut niveau. Entré en fin de première période à Montpellier (5/10), il n’a plus jamais quitté l’équipe (hormis les petites blessures et suspensions évidemment). Dès le départ il s’est révélé et nous a impressionné, réalisant des rencontres d’une extrême solidité (8/10 contre Monaco, 7/10 à Nice, 7/10 à Guingamp). Même quand Bordeaux n’y était pas au cœur de l’automne, lui a été imperturbable, dur sur l’homme et rapide (8/10 à Reims, 7/10 à Paris). Régulier et indiscutable, l’ancien niortais a été irréprochable, jusqu’au dernier match de l’année face à Lyon, où il se fera expulser (0/10). Son début de phase retour sera un peu plus délicat, car sans être catastrophique, il se montrera un peu trop limite par moment et pas forcément au niveau comme face à Nice (3/10). Très bon à Evian (7/10), il sera ensuite moins en vue jusqu’à la fin de la saison, capable d’être bon (6/10 contre Montpellier) comme d’être un peu plus à la peine (4/10 à Caen). Un certain essoufflement qui lui coûte la première place du classement, mais qui ne doit pas faire oublier qu’il a été la grande surprise de la saison.

1er – Cédric CARRASSO – 5.59/10

40 matchs, 40 titularisations, 39 notes
Classement à la trêve : 3ème/16, avec 5.22/10
Meilleure note : 8 (contre Rennes, à Marseille, contre Guingamp et contre Marseille)
Pire note : 0 (contre Lyon)
Joueur AG du match : 8 fois (à Toulouse en CdL, à Marseille, à Metz, à Bastia, contre Guingamp, contre Saint-Etienne, à Lille et à Lorient)
2 cartons jaunes

Premier la saison dernière, Cédric Carrasso réalise donc le doublé en terminant grand vainqueur de notre classement 2014-2015 ! Une place qu’il a été cherché en étant régulier et décisif, malgré des premiers matchs pas toujours exceptionnels. Car oui, notre gardien n’a pas été au top en début d’exercice. On peut même dire qu’il n’a pas fait ce qu’il fallait à Nice (4/10), à Reims (3/10) et même contre Caen, où il gâche son grand match en anticipant un centre sur l’égalisation de Bazile (5/10). Sur ses deux premiers mois, seule sa prestation de haut vol contre Rennes (8/10) rehausse son bilan. Par la suite, il (re)deviendra le taulier et l’ange gardien de notre club. Exception faite de la note sanction collective de Lyon (0/10), Cédric Carrasso aura récolté la moyenne 29 fois sur les 30 dernières rencontres. Il y a juste contre Nice (4/10) qu’il nous a réellement déçu, car pour le reste, il a multiplié les matchs de qualité. Dans ses moments forts de la saison, on retiendra les multiples fois où il a retardé l’échéance au Vélodrome (8/10), le penalty arrêté face à Malouda (7/10), et ses miracles dans les affiches contre Lavezzi (5/10) ou Alessandrini (8/10). Surtout, notre gardien a su répondre présent quand l’équipe ne l’était pas forcément. Sans ses arrêts, Bordeaux se serait sans doute incliné à Bastia (7/10), contre Guingamp (8/10) à Rennes (7/10) ou encore à Lorient (7/10). Des difficultés dans la relance par moment, mais surtout un rôle primordial, des matchs de grande classe, et une saison de plus au top niveau pour notre Cédric Carrasso !

Et la saison prochaine ?

La présence sur le podium de Wahbi Khazri et Nicolas Pallois prouve que le dernier mercato a plutôt été réussi en Gironde. Le meneur de jeu et le défenseur central ont été très réguliers et seront à coup sur des joueurs importants la saison prochaine. Même s’il n’a plus le brassard, Cédric Carrasso reste toujours l’un des piliers à Bordeaux. Sur ou en dehors du terrain, notre gardien montre l’exemple et nul doute qu’il le montrera encore la saison prochaine !

Les notes en quelques chiffres

0 : comme la note sanction reçue par toute l’équipe après le match catastrophique contre Lyon (0-5).

1 : comme le nombre de joueurs à avoir été élu homme du match, sans avoir eu de note. Un « honneur » offert à Cheick Diabaté, auteur d’un doublé contre Lorient.

5 : comme la moyenne, sur 10, de tous les joueurs, sur les 472 notes attribuées en 2014-2015. La saison dernière, la moyenne était à 4.87/10.

8 : comme le nombre de fois où Cédric Carrasso a été élu homme du match (contre 13 la saison passée). Notre gardien devance, Nicolas Pallois (7 fois), Diego Rolan (5 fois), Jaroslav Plasil (4 fois), Wahbi Khazri, Mariano (3 fois), Nicolas Maurice-Belay, Cheick Diabaté, Thomas Touré (2 fois), Cédric Yambéré, Tiago Ilori, Clément Chantôme, Lamine Sané et Abdou Traoré (1 fois).

9 : comme la meilleure note attribuée cette saison. Jaroslav Plasil et Wahbi Khazri y ont eu droit contre le PSG, tout comme Diego Rolan contre Montpellier.

27 : comme le nombre de joueurs à avoir été noté cette saison, c’est 4 de moins que la saison dernière.

39 : comme le nombre de notes reçues par Cédric Carrasso. Notre gardien est le joueur le plus noté, devançant Nicolas Pallois (37), Jaroslav Plasil (37) et Mariano (34).



Laisser un commentaire