OGC Nice 2-1 FC Girondins de Bordeaux (31ème journée de Ligue 1)

La feuille de match

Nice : Cardinale – Souquet, Dante (c), Le Marchand, Dalbert – Seri, Koziello – Eysseric (88′ Sarr), Belhanda (78′ Le Bihan), R.Perreira – Balotelli

Bordeaux : Carrasso – Sabaly, Lewczuk, Jovanovic, Contento – Toulalan (c), Vada (71′ Ménez), Sankharé – Malcom, Laborde (71′ Rolan), Kamano (78′ Ounas)

Buts : M.Balotelli (16′ sp), V.Eysseric (27′)G.Laborde (9′)

Avertissement bordelais : V.Jovanovic (24′)

Le résumé

Pour « clore » la première partie de cette 31ème journée de Ligue 1, les Girondins se déplaçaient donc à Nice, pour y affronter une équipe encore invaincue sur sa pelouse…

Le round d’observation sera très court dans cette rencontre puisque après 5 minutes de possession de balle, les Niçois vont être les premiers à dégainer. Souquet, au second poteau, se jette sur un corner et pousse le cuir sur le poteau de Carrasso (6′). Les Girondins ont eu chaud… avant de faire le show, ou plutôt le one man show, signé Gaetan Laborde ! Notre attaquant va presser Dante, l’élimine d’un grand pont, avant de se jouer de Le Marchand puis de tromper Cardinale d’un tir puissant (0-1, 9′). Un but exceptionnel, « à la Messi » de Gaëtan Laborde qui lance parfaitement Bordeaux. Même s’ils ont pris un coup sur la tête, les Aiglons vont rapidement se relever, avec l’aide de Monsieur Bastien qui accorde un penalty imaginaire à Nice pour un plongeon de Souquet devant Toulalan. Balotelli le transforme (1-1, 16′). S’ils ont bénéficié de l’aide de l’arbitre pour égaliser, les Niçois vont s’appuyer sur une erreur de Vada pour prendre les devants et totalement renverser la rencontre ! L’Argentin manque sa relance et lance involontairement Balotelli. L’Italien transmet à Eysseric qui marque d’une superbe frappe des 20 mètres face à un Carrasso impuissant (2-1, 27′). Nettement dominés dans le jeu, les joueurs de Jocelyn Gourvennec vont tout de même tenter de réagir, avec 3 occasions en 3 minutes. Le Marchand est proche de marquer contre son camp (34′), Malcom place une tête trop molle (35′), mais c’est surtout la dernière qui laisse des regrets à Bordeaux… Sur un bon centre de Sabaly, Laborde est contré, Vada se retrouve seul aux 6 mètres mais bute sur Cardinale (36′). Après un dernier tir dévié et vicieux de Balotelli (38′), la pause arrive, sur ce score de 2-1 pour Nice.

Dominés avant le repos, les Girondins vont revenir avec de meilleures intentions. Plus présents dans les duels et plus hauts sur le terrain, les hommes au scapulaire vont nous offrir un bon deuxième acte dans le jeu, mais d’une incroyable et impardonnable maladresse devant le but ! François Kamano en tête a gâché un nombre incalculable d’occasions. Sur un corner remisé par Jovanovic, le Guinéen seul à 3 mètres du but vide ne trouve même pas le cadre (56′), avant de manquer de puissance (63′) et d’envoyer le ballon dans les tribunes alors qu’il était idéalement placé devant Cardinale (66′). Au milieu de ce « festival », Cédric Carrasso maintient Bordeaux dans le match en repoussant un nouveau tir puissant de Balotelli (64′). Les Girondins peuvent regretter de ne pas être revenus à 2-2… Pas plus inspirés que Kamano, les nouveaux entrants, Diego Rolan (75′) et Adam Ounas (80′) y vont aussi de leurs occasions manquées. Le FCGB a laissé passer sa chance qui ne reviendra plus, Nice gérant la fin de match tant bien que mal. Score final : 2-1.

Pas aidés par un arbitre qui a offert l’égalisation à Nice (mais a-t-il déjà fait un bon match dans sa vie ?), les Girondins ont ensuite raté de trop nombreuses opportunités pour espérer faire un résultat à l’Allianz Riviera. Avec les mauvais résultats de Lyon et Marseille, Bordeaux manque clairement l’occasion de frapper un grand coup avec cette défaite (2-1), et reste pour l’heure 6ème de Ligue 1. Un énorme gâchis qui laisse un sentiment amer à tous les Bordelais ce soir… Il faudra rebondir mercredi en Coupe de France, à Angers (18h45), avant de recevoir Metz en L1 samedi (20h).

Allez Bordeaux !




Publier un nouveau commentaire