Representants UB87 - Gourvennec (fin de seance d'entrainement du 01.07.16)

Ce sont ceux qui font le plus de bruit dans les travées du Matmut ATLANTIQUE. Les UB87 viennent de vivre une saison horrible à venir au stade tous les week-end. De voir chaque quinzaine des joueurs apathiques, sans volonté et sans ambition. Mais ils ont chanté sans discontinuer. Pour une institution comme celle des Girondins, cela fait tâche de finir à cette triste onzième place. Cette institution, d’ailleurs, croule sous le poids de certains qui ne la respecte pas. A force de réprimandes, de demandes de respect, d’actions, les Ultras ont décidé de forcer la main.

C’est dans cette voie qu’ils se sont rendus (une vingtaine), ce matin, sur le terrain d’entraînement des Girondins pour parler en face à face avec les joueurs. De leur dire droit dans les yeux quelle chance ils ont de pouvoir réaliser ce métier, dans un club de renom. Rien que pour ça, ils se doivent de respecter leur employeur.

Premier joueur visé, André Poko. Le gabonais a été pris en flagrant délit (il l’a cherché tout seul) en train de fumer la chicha avec un maillot de l’OM. Pas bien fin après l’affaire Aurier, mais cette provocation d’un joueur loin d’être indispensable aux Girondins a provoqué un tôllé au sein-même du club et de ses plus fervents supporters.

Les Ultras ont pris la parole devant le groupe professionnel avant que Jocelyn Gourvennec ne s’entretienne avec eux en fin de séance (photo).

Julien Daque Dupuy, membre des Ultramarines, a déclaré pour FranceBleuGironde :

« Ce sont des joueurs professionnels des Girondins, ils ont un comportement exemplaire à avoir (…) On a mis en garde Poko en lui disant qu’on ne souhaitait plus le voir sous la tenue des Girondins. »

Le joueur conseillé par Gernot Rohr va t-il quitter le club, libéré ou licencié ? Toujours est-il que si vous tapez « André Poko » dans la barre de recherche Google, on vous propose en premier choix « André Poko OM ». Signe qu’on a plus souvent parlé de lui pour ses frasques avec notre ennemi historique plutôt qu’avec ses dribbles chaloupés… Son contrat court jusqu’en Juin 2017. 

Le club, qui a communiqué via son site officiel (voir ICI), indique qu’il a déjà pris des sanctions disciplinaires vis à vis du joueur. Et qu’il a fait le nécessaire pour « conforter voire renforcer le professionnalisme de nos joueurs. »
Le problème, s’il en est un, c’est que ces actions se font dans l’ombre de la médiatisation. Cette action coup de poing des Ultras va sûrement permettre à tout le groupe de se fédérer et d’aimer un peu plus le maillot FCGB. Cette opération de comm’ menée portera t-elle ses fruits ?

Wait and see… On l’espère, en tout cas.

Sourcesfrancebleu.fr et girondins.com




Laisser un commentaire