Pour commenter un match comme celui-ci, c’est très compliqué. On est tellement euphorique que l’on ne sait pas par où commencer.

Il y a quelques matchs de football qui restent gravés dans les mémoires. Celui en fait déjà partie. De plus il va allonger la liste des grands matchs que les Girondins ont fournis pendant leur histoire. En Ligue 1 des matchs fous comme celui-ci il y en a un tous les 3 ou 4 ans. Si ma mémoire est bonne le 5-5  d’un certain OM-OL par exemple. Mais pour BDX cela fait longtemps (même le match contre Monaco en L1 en  2009) que l’on avait pas connu pareil rebondissement.

Qui aurait cru que ce match avant le coup d’envoi pouvait prendre cette tournure ? Oui je sais, il y a des esprits chagrins qui diront « on menait 1-4 et on se fait remonter 3 buts c’est inadmissible, on a pas fait ci, on pas fait ça » etc…

Quand Bordeaux a été remonté au score (4-4 :  90ème minute) le match de Toulouse a du remonter dans toutes les mémoires. Aussi dans la mienne « On va en prendre un 5ème ». Mais voilà on a eu ce mental de reprendre l’avantage avec des joueurs neuf dans la tête qui n’ont pas vécu deux années de galères.

Et ce 5ème but alors qu’est-ce que l’on en fait ?  Une dernière montée de Mariano sur le couloir droit. Un centre sur Sertic qui d’une tête qui lobe un défenseur alerte Obraniak qui d’un tir croisé millimétré trompe Landreau. Un but parfait dans sa construction qui me rappelle la louche de Dugarry sur Pauletta en Coupe de la Ligue contre le PSG en 2002. Ce but il est très important car il nous rapproche du haut du tableau. Il renforce notre confiance et notre moral. Si l’on avait fait match nul ou si l’on avait perdu on aurait du mal à s’en remettre. C’est aussi ce qu’il faut voir.

C’est vrai on s’est fait remonter. Mais Lille c’est une équipe solide. Faire ce résultat chez eux alors qu’ils veulent monter sur le podium, il n’y a pas beaucoup d’équipes qui le feront. Tous nos buts ont été construits, le premier un peu chanceux. Ils rentrent dans la philosophie de jeu de F.GILLOT avec son 5.3.2. En retrouvant Nguemo et NMB qui ont beaucoup manqué à Lyon, et finalement vu ce match on a rien à regretter, on a battu Lille à la régulière sans avoir l’aide de l’arbitrage plutôt gentil pour les Lillois. Ce que l’on a pas fait à Lyon on l’a fait à Lille. Et les buts de Lille parlons-en.

L’égalisation de Lille sur une glissade de Ciani due au terrain en mauvais état et qui profite à Rozehnal. Le 2ème sur un très beau coup-franc d’E.Hazard. Rien à dire. Une superbe ouverture de Mavuba, alerté par une mauvaise relance de Mariano qui s’est bien rattrapé, sur Debuchy. Une passe millimétrée de Pedretti dans l’axe sur N.Roux. Lille a eu de la réussite dans ces buts et aussi  rien à dire.

Avant on monopolisait le ballon, on ne marquait pas et surtout on perdait. Il vaut mieux avoir le beurre que l’argent du beurre. Maintenant avec ce système on laisse le ballon mais on gagne et pas avec des buts de raccroc. Mais dans cette configuration  il faut beaucoup de solidarité, d’efforts, de mobilité surtout en attaque et au milieu, mais c’est cela que l’on demande à une équipe. Et ce travail Bordeaux est en train de le faire. Des matchs comme celui là, jusqu’à la fin de la saison moi je signe tout de suite. Et si Bordeaux commençait à bien jouer !

Bravo Bordeaux, ce match en s’en souviendra, il fera date !!!!

JC

 

Crédit Photo Accueil : Panoramic

 



Publier un nouveau commentaire