Affiche Apres-match

Lille OSC 1-1 (6-5 TAB) FC Girondins de Bordeaux (1/8 de finale de la Coupe de la Ligue) – Affluence : 10 035 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Jug – Mariano, Sané (cap), Ilori (95′ Yambéré), Pallois – Traoré, Plasil, Faubert, Saivet (53′ Sertic), Maurice-Belay (69′ Diabaté) – Touré.

Buteurs (passeurs) : 30′ M. Frey (Sidibé) – 17′ Mariano (Touré).

Tirs au buts lillois : F. Balmont (arrêt Jug, 0-0), S. Meité (but, 1-1), R. Rodelin (but, 2-1), D. Sidibé (au dessus, 2-1), R. Mendes (but, 3-2), D. Origi (arrêt Jug, 3-3), V. Enyeama (but, 4-3), D. Rozenhal (but, 5-4), P. Souaré (but, 6-5).

Tirs au buts bordelais : G. Sertic (but, 0-1), J. Faubert (arrêt Enyeama, 1-1), J. Plasil (barre, 2-1), T. Touré (but, 2-2), C. Diabaté (but, 3-3), N. Pallois (arrêt Enyeama, 3-3), L. Sané (but, 4-4), A. Traoré (but, 5-5), Mariano (au dessus, 6-5).

Avertissement pour Bordeaux : 114′ Mariano.

C’est terminé au Stade Pierre Mauroy ! C’est au bout du suspense (et de l’ennui), que Bordeaux quitte la coupe de la Ligue, battu aux tirs au but (6-5). Les deux équipes étaient à égalité 1-1 au terme des 90′, puis de la prolongation.

La première période a été assez équilibrée, et les deux équipes ont marqué sur leur seule véritable action dangereuse. C’est Mariano qui a ouvert le score, en reprenant un centre parfait d’un Thomas Touré, irrésistible sur cette action (0-1 17′). Malheureusement le LOSC est revenu à la demi-heure de jeu. Rodelin oublié par Sané, a décalé Sidibé, ce dernier a offert sur un plateau le but à Michael Frey (1-1 30′). A côté de cela, il n’y a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent avant le repos, les tentatives de Mendes (7′) ou Meité (37′) fuyant le cadre, alors que Saivet n’a pas réussi à tromper Enyeama, malgré un joli tir enroulé (12′).

En seconde période, aucune des deux formations n’a réussi à prendre l’avantage. Lille a eu quelques opportunités, mais Jug n’a pas eu énormément de travail, si ce n’est à se saisir d’un tir écrasé de Rodelin (57′). Côté girondin, c’est surtout après l’entrée de Diabaté à la place d’un fantomatique Maurice-Belay (69′), qu’il y a eu une ou deux balle(s) de match. Malheureusement notre grand attaquant a trouvé Enyeama sur sa route (75′ 79′). Après des coups de pieds arrêtés de chaque côté dans le temps additionnel, Monsieur Turpin siffle la fin des 90′ sur ce score de 1-1.

La prolongation débute et Ilori doit rapidement céder sa place à Yambéré (94′). A l’image du match, la première période de prolongations est marqué par de l’imprécision devant le but, même si Thomas Touré aurait pu être récompensé d’une belle tentative (95′). C’est Lille qui aura les meilleures opportunités, mais la tête de Rodelin manquait de puissance (100′), avant que le tir de Balmont ne vienne chatouiller le cadre d’Azbe Jug (104′). En seconde période, le Slovène sera décisif en détournant la frappe d’Origi (113′), mais cela n’aura au final servi à rien, Lille s’imposant aux tirs au but (6-5).

Supporters, quelle est votre réaction à chaud ?
Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l’espace « Publier un commentaire »…

A suivre sur ActuGirondins.com : les notes des Bordelais.



Laisser un commentaire