Henri Saivet

Il faut le dire, les Dogues méritent bien leur surnom en ce début de saison. S’il est équivalent à celui de Bordeaux en terme de statistiques, les Lillois n’ont pas subi le jeu et auront su résister tant bien que mal à deux fortes équipes du championnat, sous l’impulsion du nouvel entraîneur Hervé Renard. Le but des Marine et Blanc sera de museler le chien au stade Pierre-Mauroy…

LOSC – FCGB : Le passé

Le chiffre

1 : Sur les 10 derniers affrontements dans le Nord, Bordeaux ne s’est imposé qu’une seule fois. Et quelle fois ! Rappelez-vous, c’était en 2012, encore au Stadium Lille Métropole. Ludovic Obraniak était transféré aux Girondins un mois plus tôt, au mercato hivernal, en même temps que Mariano. Au terme d’un match fou, les Girondins, qui menaient 4-1 à la 60ème minute, ont réussi à gagner… 5-4 ! Lille avait effectué une remarquable et incroyable remontée, pensant arracher le point du nul à la 90ème minute, sur un but de Nolan Roux. Mais c’était sans compter le néo 4 girondin, qui marquait son second but du match à la 93ème, permettant à son nouveau club d’arracher la victoire ! Mis à part ça, il faut remonter il y a 13 ans, en août 2002, à l’occasion de la toute première journée de Ligue 1, pour voir une victoire bordelaise en terre lilloise (0-3)… La région est donc souvent une terre hostile pour les Marine & Blanc. L’historique est d’ailleurs sans appel, puisque pour 11 victoires et 20 nuls, Bordeaux s’est incliné 23 fois dans le Nord, soit 20% seulement de victoire.

La saison dernière

2-0 : Le souvenir de quelques mois avant était douloureux pour les Girondins, avec une élimination en Coupe de la Ligue aux tirs aux buts (5-4).. Il le sera tout autant le 19 avril dernier, avec une défaite 2-0, et une composition douteuse (Khazri et Rolan en pointe notamment), corrigée par Willy Sagnol avec l’entrée de Saivet à la demi-heure de jeu, après l’ouverture du score de Nolan Roux à la treizième minute. Cela n’empêchera pas les Girondins d’encaisser un but d’Adama Traoré à la 94ème, après une contre-attaque menée par Boufal, excellent ce soir-là.

Joueur AG du match : Cédric Carrasso

LOSC-FCGB : Les forces en présence

Au niveau comptable et sur le classement de la Ligue 1, le LOSC affiche le même bilan que les Girondins ! Seulement 1 point de pris pour 2 matches joués, une différence de buts de -1… Il ne faut cependant pas s’y méprendre ! En effet, alors que les Girondins jouaient Saint-Étienne et Reims, les Lillois enchaînaient Paris (défaite 1-0) et Monaco (match nul 0-0). Si leur défense tient donc mieux que la notre avec seulement un but encaissé contre trois pour nous, c’est bien, au contraire des Girondins, leur secteur offensif qui alerte les supporters ! En effet, les Lillois n’ont marqué aucun but en ce début de saison, face aux deux ogres du championnat… Origi, Roux et Adama Traoré partis, ce sont Tallo, Guillaume et Bauthéac qui sont venus les remplacer ! Le mercato a en effet été très agité dans le Nord, avec l’arrivée de Civelli, remplaçant Kjaer parti au Fenerbahce, de Maignan (du PSG justement) ou encore d’Obbadi (ASM). Du côté des départs, Idrissa Gueye et Rony Lopes sont partis en Angleterre, le premier vendu à Aston Villa et le second repartant dans son club d’origine, Manchester City. L’équipe est donc en reconstruction, y compris du côté du staff, avec l’arrivée du fougueux Hervé Renard à la tête de l’équipe cet été, pour remplacer un René Girard jugé trop décevant, que ce soit au niveau des résultats (8ème la saison dernière) ou du jeu, jugé trop défensif. L’effectif du LOSC a donc subi de nombreuses modifications, vec de nombreuses arrivées et de nombreux départs, et ce même si elle a réussi à garder des cadres comme son capitaine Rio Mavuba, ou encore Florent Balmont ou Vincent Enyeama. Les jeunes sont aussi part intégrante avec les talentueux Corchia et Boufal. Que les Girondins se rassurent, Adama Traoré, buteur à l’ultime minute au dernier match, est parti à Monaco ! Néanmoins, il n’est pas sûr que Boufal nous fasse plus de cadeau, surtout vu comment il avait fait virevolter une défense pourtant titulaire ce soir-là (Pallois, Sané, Ilori et Mariano)…

Et pourtant, demain, ce sera une défense remaniée ! Mariano parti, Contento et Sané blessés, la défense ne pose d’ores et déjà plus de doutes. Poundjé sera aligné à gauche, tandis que Yambéré et Pallois formeront la défense centrale. La seule réserve émise en défense sera celle sur le couloir droit. Si Guilbert aligne les bonnes performances, que ce soit en Europa League ou en Ligue 1, Milan Gajic n’a, lui, pas encore eu sa chance avec les Girondins, si ce n’est au compliqué match retour contre Larnaca, qui ne lui a pas permis de se mettre en valeur (4/10, et un carton jaune écopé dès la 13ème minute et carton rouge évité de justesse). C’est du côté du milieu que les Girondins sont le plus fournis, et ce malgré la rupture des ligaments croisés qu’a subi Sertic.. Chantôme, suspendu contre Almaty jeudi dernier, devrait être frais et débuter le match. Si Maulun garnit lui aussi l’infirmerie, c’est un autre jeune, Kévin Soni, qui est venu le remplacer dans un groupe élargi de 22 joueurs (pourra-t-il être une surprise dans la composition bordelaise ?). L’entraîneur bordelais pourra aussi compter sur le retour de blessure de Plasil et sur la bonne forme de son nouveau (et peut-être déjà ex, si Plasil est aligné au coup d’envoi demain ?) capitaine Saivet, étincelant la semaine dernière au stade Geoffrey-Guichard (9/10, un but). Poko, en forme, et Khazri, capable de coups de génies comme contre Almaty, devront aider le club à remporter la victoire. En attaque, ce n’est pas forcément mieux ! Si Jussiê est enfin de retour après 14 mois d’absence, on a appris ce matin que Diabaté serait indisponible plusieurs semaines. En son absence, c’est Isaac Kiese Thelin qui devrait servir de point de fixation à un Diego Rolan peu inspiré même si en phase de reprise après sa blessure, à la pointe de l’attaque. Laborde, pourtant convoqué, ne foulera pas la pelouse du stade Pierre-Mauroy demain, ayant été titulaire avec la CFA. Les jeunes Valla et Crivelli complèteront le groupe (et ce même si le premier cité sera sûrement en tribunes), en compagnie d’un Thomas Touré qui pourra peut-être gratifier les spectateurs de demain de ses gestes techniques.

LOSC-FCGB : Les pronos de la Rédac’AG

Clem : 0-0

Jeff : 0-1, but de Rolan.

Kevin : 0-1, but de Kiese Thelin.

Ando : 2-1, but de Kiese Thelin.

Valso : 2-2, buts de Khazri et Kiese Thelin.

Nils : 1-0

Stefan : 1-1, but de Kiese Thelin.

Jean-Mat : 1-1, but de Rolan.

LOSC-FCGB : Vos pronos

Pour ce match, sur 45 pronos enregistrés, vous êtes une majorité (puisque vous êtes 21) à pronostiquer le match nul, souvent sur un score de 1-1 ou 0-0. Néanmoins, une partie d’entre vous, 19, préfère jouer la victoire. Enfin, les plus pessimistes de nos lecteurs (6) voient une défaite