mercato-argent-658x3061

Il vient d’ouvrir ses portes et déjà, les Girondins se montrent actifs. On parle bien entendu du mercato estival, édition 2015. Bordeaux actif, C’est en tous cas ce que croit savoir le quotidien SudOuest, probablement la meilleure source pour les transferts côté Marine & Blanc.

Au rayon des arrivées : Selon SO, le jeune milieu offensif du SM Caen, Thomas Lemar (19 ans) serait sur les tablettes du club au scapulaire. Ses qualités techniques et physiques au-dessus de la moyenne auraient tapé dans l’œil des recruteurs bordelais, qui devront faire face à une forte concurrence (Lyon) sur ce dossier. Autrement, le journal nous informe qu’une réunion entre Willy Sagnol et Yoann Gourcuff serait imminente. L’entraîneur des Girondins souhaite donc faire rentrer au bercail celui qui a fait rêver Chaban-Delmas de 2008 à 2010. Dans le rayon défensif, qui est certainement le chantier prioritaire (départs de Planus et Ilori) en vue de la saison prochaine, Loïck Landre semble tenir la corde.

Au rayon des départs : Il y a quelques semaines, le cas Henri Saivet alimentait les discussions entre supporters. On l’annonçait en Angleterre (Everton) et selon SudOuest, l’Allemagne pourrait aussi être sa prochaine destination. Nicolas Maurice-Belay ne serait pas retenu si le club y trouve son compte financièrement. En cas de départ d’un des deux joueurs, l’arrivée possible de Lemar aurait plus d’intérêt. Au milieu, Grégory Sertic n’est pas auréolé du titre d’intransférable. Auteur d’une saison paradoxale où il a été placardisé après avoir joué l’ensemble de la première partie d’exercice, le franco-croäte pourrait mettre les voiles cet été. Autrement, la pépite locale, Diego Rolan, ne serait pas bloqué en cas de grosse offre. En effet, si une proposition allant au-delà des 10 millions d’euros arrive sur le bureau de Jean-Louis Triaud, la question se posera. Donc, la possible offre vue dans la presse de 5 millions d’euros proposée par Saint-Etienne est dénuée de sens. Enfin, au niveau des prêts, il est possible de voir Théo Pellenard partir pour une durée déterminée (il devait aller à Metz l’an dernier si sa blessure ne l’avait pas contraint de quitter les terrains pour 6 mois). Maxime Poundjé et Emiliano Sala, eux, auraient comme possible destin de partir définitivement.

Source : sudouest.fr