Il avait débuté le 10 Juin dernier, la veille du début de la Coupe du Monde. Il s’est terminé dans la nuit, on parle bien sûr du mercato estival. Transactions, transferts, prêts avec ou sans option d’achat, prêts payants avec obligation d’achat, on aura tout vu sur la planète football durant ces deux gros mois et demi. Contrairement à ses trois dernières années, les Girondins de Bordeaux se sont montré particulièrement actifs à ce niveau. La rédaction d’ActuGirondins vous propose de faire le bilan de ce mercato d’été, en essayant de vous donner le maximum d’informations.

1ère partie : D’entrée, des départs en masse

GILLOT

Francis Gillot avait donné le ton, en annonçant son départ du poste d’entraîneur principal des Girondins peu de temps avant la fin de saison. Ses adjoints René Lobello et Alain Bénédet ont fait de même par la suite. Côté joueurs, Nguemo (28 ans), Hoarau (30 ans), Chalmé (33 ans), Bréchet (35 ans), Bellion (31 ans) et Olimpa (26 ans) n’ont pas donné satisfaction et n’ont pas reçu d’offre pour prolonger leur contrat en Gironde. 6 joueurs sont donc partis, plus le staff qui encadrait l’effectif. Il fallait donc repartir de zéro. Le plan A pour remplacer l’ancien technicien sochalien était Zinedine Zidane, un nom qui claque et qui aurait permis au club d’augmenter sa notoriété mais cela ne s’est pas fait, la raison officielle reste floue, le président Triaud fuyant un peu les nombreuses questions sur l’ancien maître à jouer du Real Madrid.

2ème partie : Des arrivées vitales

Willy Sagnol + Sylvain Matrisciano (sourire)

Pour commencer, bien sûr il faut parler du nouveau staff des Girondins. Willy Sagnol, ancien sélectionneur des Espoirs français accompagné de Sylvain Matrisciano (axé sur les préparations mentales à la FFF) ont officiellement rejoint Bordeaux le 23 Mai. Dans la foulée, Rodrigo Castro a vu son prêt au Red Star se prolonger pour la saison 2014-2015. Clément Badin a signé son premier contrat pro (1 an + 2 en option) début Juin, et Nicolas Maurice-Belay a prolongé jusqu’en 2017 après de longues semaines d’attente. La première recrue était vitale, dans un poste dépourvu de Carlos Henrique (Fluminense) et Vujadin Savic (résiliation), et c’est Nicolas Pallois (ex-Niort) qui a rejoint les bords de la Garonne, contre 500 000 €. Recrutement étonnant, un inconnu de 26 ans qui avait raté sa chance à Valenciennes il y a quelques années. Sauf qu’il n’avait pas joué à son poste, et les puristes de Ligue 2 nous affirmaient faire une bonne affaire. En parlant de Valenciennes, une autre recrue devait débarquer à Bordeaux : Lindsay Rose. Le talentueux stoppeur de 22 ans avait le choix entre l’OL, Bordeaux et d’autres clubs. Noyant avec Willy Sagnol de bons liens, on attendait l’espoir français venir mais finalement après de longues semaines d’attente il s’est engagé à Lyon, contre 1,8 m€. Sans regret pour nous, car vu ses performances actuelles et sa proportion à se blesser, il correspond bien à son nouvel environnement… Début Juillet, c’est le métronome tunisien Wahbi Khazri qui a débarqué à Bordeaux, pour améliorer la technique du milieu de terrain. Un vrai meneur de jeu, ça manquait aux Girondins depuis le départ d’Obraniak. Entre temps, Thomas Touré à signé, à l’instar de Badin, son premier contrat pro d’une durée d’un an. Jussiê a aussi allongé son bail jusqu’en 2016 avant de se blesser pour 6 mois et « Emi » Sala jusqu’en 2017

3ème partie : Sagnol connaît son effectif et cible des postes à renforcer

Diego Contento

Après ça, Willy Sagnol décide de clore pour le moment le mercato, afin de connaître plus précisément son effectif et de voir si oui ou non, il y a vraiment besoin de recruter. Après une série de matchs amicaux et une préparation intense, l’ancien joueur du Bayern décide de renforcer son effectif au poste de latéral gauche car il avait prévu de replacer Lucas Orban en défense centrale. Il use de ses bons contacts avec le club bavarois pour faire venir l’italo-allemand Diego Contento (24 ans), doté d’une bonne expérience européenne malgré son jeune âge. Trop cher pour Bordeaux, Jean-Louis Triaud décide de recruter malgré tout le bavarois mais en achetant que 50% des droits du joueur, montant de la transaction : 2 millions d’euros. Le même jour, Lucas Orban justement part pour Valence en l’échange de 3,5 millions d’euros. Après une saison sans éclat en Gironde, l’argentin pose donc ses valises en Espagne, championnat qui lui conviendra peut-être plus. Son remplacent se nomme Tiago Ilori. Âgé de 21 ans, le portugais a été prêté un an, sans option d’achat, par Liverpool qui l’avait acheté 7,5 millions d’euros au Sporting Portugal. Prêté l’an dernier à Grenade, Ilori s’était fait un nom en bloquant parfaitement Lionel Messi (s’il vous plait) lors d’une surprenante défaite du Barca chez lui (0-1) contre Grenade donc. En fin de mois, Hadi Sacko a pris les voiles, direction le Sporting Portugal, Bordeaux récupère 1,4 million d’euros. Soulignons enfin les sommes touchées par le club sur les transferts de Krychowiak (environ 1 million d’euros), Trémoulinas (ICI) et éventuellement Ecuele Manga.

Pour résumer, les Girondins de Bordeaux ont réalisé un mercato excédentaire, c’est à dire que Bordeaux a moins dépensé d’argent qu’il en a gagné. Le calcul est simple :

  • Départs : Orban (3,5 m€) + Sacko (1,4 m€) + rentrées pour Krychowiak (1 m€) + Tremoulinas (200 000 €) + Ecuele Manga (?) = 6,1 millions d’euros de gains.
  • Arrivées : Khazri (2 m€) + Contento (2 m€) + Pallois (500 000 €) = 4,5 millions d’euros de dépenses (*)

Pour retrouver toutes les informations, la rédaction AG vous propose un tableau récapitulatif, voir ICI.

Les avis de la rédaction :

La rédaction pense en général que le nouveau staff a insufflé un vent nouveau à une équipe en fin de cycle. Des joueurs se sont relancés à l’image du néo-capitaine Lamine Sané ou Jaroslav Plasil. Peu convaincu au début par l’arrivée d’un joueur de Ligue 2 peu connu comme Nicolas Pallois, nous avons tous été impressionné par ses qualités physiques. Wahbi Khazri apporte un vrai plus dans l’entrejeu des Girondins, comme s’il manquait un meneur de jeu par le passé pour que Bordeaux passe un cap. Diego Contento est une bonne pioche, lui qui connait le fonctionnement d’un très grand club et qui a des facilités techniques qui font envier plus d’un latéral gauche. Le retour de prêt d’Emiliano Sala est porteur d’espoirs, à confirmer au fur et à mesure de l’année.

Au niveau des départs, la rédaction est unanime : Si ce n’est le départ du roc Carlos Henrique, véritable emblème du club par l’amour qu’il lui porte, tous les autres départs ne seront pas regrettés. Niveau sportif en berne et un salaire exorbitant au vu du temps de jeu, il n’est pas plus mal que ces joueurs quittent le club. Tous les membres d’ActuGirondins pensent par contre que la meilleure recrue de l’été reste… Le nouveau staff, Willy Sagnol et Sylvain Matrisciano.

(*) Les sommes évoquées dans notre article sont selon nos informations étant donné que le club ne communique pas le montant des transferts.

Et vous, que pensez-vous de ce mercato des Girondins de Bordeaux ?



Laisser un commentaire