joie  de Adam Ounas

FC Girondins de Bordeaux 2-0 FC Lorient (1/4 de finale de la Coupe de la Ligue)

Les joueurs alignés : Carrasso (c) – Poko, Guilbert, Yambéré, Contento – Traoré, Plasil, Maurice-Belay (67′ Vada) – Ounas (84′ Jussiê), Crivelli, Rolan (76′ Touré)

Buts : J.Plasil (44′), P.Paye (csc, 56′)

Avertissements pour Bordeaux : E.Crivelli (90′)

Affluence : 8676 spectateurs

C’est devant une toute petite assemblée de moins de 9000 personnes que Bordelais et Lorientais font leur apparition pour ce quart de finale de Coupe de la Ligue. Une rencontre importante pour les Girondins, qui ont fait de cette compétition une priorité.

D’entrée, les Marine & Blanc se montrent présents et pressants, et Diego Rolan a une première occasion en or, malheureusement, seul au second poteau, l’Uruguayen ne trouve pas le cadre (3′). Dans la foulée, il sème la zizanie dans la défense des Merlus sans pouvoir concrétiser (4′). Ce début de rencontre est de très bonne facture pour nos Girondins, mais Chaigneau sort une jolie frappe de Plasil (7′), avant de voir Rolan, encore lui, manquer le cadre de la tête. En souffrance, Lorient sort ensuite la tête de l’eau, mais Carrasso stoppe Paye (10′). C’est presque un miracle que le score ne soit pas encore ouvert au quart d’heure de jeu. Plus calme par la suite, cette première période aurait pu basculer côté breton, avec une tête de Touré (28′), mais elle se terminera par une ouverture du score girondine ! Si Rolan se montre de nouveau maladroit (37′), Jaroslav Plasil place une frappe du plat du pied droit aux 20 mètres, qui fait mouche (1-0, 44′). La pause intervient donc sur cet avantage logique en faveur du FCGB !

Si la première période a démarré tambours battants, la seconde débute moins intensément. Il ne se passe pas grand chose, jusqu’à un corner anodin d’Adam Ounas, dévié par Paye puis Chaigneau dans le but lorientais (2-0, 56′). Le break est fait et l’essentiel aussi pour Bordeaux, tout proche malgré tout de se faire surprendre dans la foulée, mais Carrasso sort le grand jeu devant Philippoteaux (60′). Cette frayeur passée, les Girondins reprennent le contrôle des opérations et gèrent le score. Après une superbe combinaison avec Plasil, le nouvel entrant Thomas Touré trouve Chaigneau sur une frappe appliquée (77′). La fin de rencontre sera ensuite à l’avantage des Bretons, mais ils se montreront maladroits à l’image de Guerreiro (81′) ou incapables de tromper un Carrasso en forme (89′). Score final 2-0 et qualification bordelaise !

Mission accomplie donc pour Bordeaux qui domine une équipe de Lorient trop faible ce soir (2-0) ! Un succès mérité pour une équipe girondine dangereuse d’entrée, mais longtemps inefficace, jusqu’au but de Plasil (44′). Le break rapide en seconde période a ensuite facilité la tâche d’une formation solide et séduisante par moment. L’objectif est donc atteint pour Bordeaux qui arrive dans le dernier carré et qui peut attendre sereinement les 3 autres matchs et le tirage au sort qui aura lieu demain. Allez Bordeaux !