FC Girondins de Bordeaux 3-0 FC Metz (32ème journée de Ligue 1)

La feuille de match

Bordeaux : Carrasso – Sabaly, Lewczuk, Pallois, Contento – Toulalan (c), Vada (80′ Plasil), Sankharé – Malcom, Laborde (83′ Rolan), Kamano (75′ Ounas)

Metz : Didillon – Balliu, Diagne, Falette, Assou-Ekotto – Mandjeck, Doukouré (c) – Jouffre (75′ Lejeune), Cohade (58′ Mollet), Nguette (87′ Mathis) – Diabaté

Buts : Malcom (14‘), V.Vada (50′ sp, 52’)

Avertissements bordelais : Y.Sankharé (7′), J.Toulalan (11′)

Affluence : 19 835 spectateurs

Le résumé

Après deux défaites consécutives, Bordeaux se devait de rebondir face à Metz pour rester dans la course à l’Europe. Face à une formation lorraine joueuse, les Girondins ont fait le travail, s’imposant sur un score sans appel (3-0).

La rencontre démarre pourtant timidement pour nos joueurs, qui se laissent dominer par le FC Metz dans les premiers instants. Après une tentative loin d’être dangereuse de Malcom (6′), l’immense Cheick Diabaté est tout proche de jouer un mauvais tour à ses ex coéquipiers. Lancé dans la profondeur, il ne manque pas grand chose au Malien pour réussir son grand pont sur Carrasso, légèrement en retard sur sa sortie (9′). Cette première alerte passée, les Girondins vont se remettre dans le droit chemin… et ouvrir le score ! Laborde et Kamano combinent, Vada est trouvé dans l’axe, l’Argentin décale Malcom, qui enchaîne parfaitement pour tromper Didillon, du gauche évidemment (14′, 1-0) ! Un but qui lance le match du FCGB, puisque dans la foulée, Gaëtan Laborde réalise une superbe reprise, mais l’excellent gardien messin s’envole pour empêcher le break (17′). La rencontre est vivante, Bordeaux a le contrôle des opérations mais Metz ne se pose pas en victime. Les deux équipes se rendent coup pour coup… et montant pour montant ! Kamano enroule un joli tir du droit mais voit sa tentative heurter l’équerre du but de Didillon (30′), le ballon revient sur Sabaly… qui trouve le poteau (30′). Malchanceux, les Girondins vont voir la réussite les accompagner aussi, lorsque que Renaud Cohade, bien placé dans la surface, trouve à son tour la barre (31′). Sur un tir trop mou de Nguette (41′) et une tête de Sankharé qui l’est tout autant, Monsieur Desiage, qui avait perdu son sifflet sur une intervention illicite d’Assou-Ekotto face à Malcom dans la surface (38′), le retrouve, pour faire rentrer les joueurs aux vestiaires. Mi-temps : 1-0.

Dès leur retour sur le terrain, les Girondins appuient sur l’accélérateur avec l’envie de se mettre à l’abri. Les joueurs de Jocelyn Gourvennec ne tarderont pas d’être récompensés ! Malcom s’amuse avec Assou-Ekotto, l’ancien Lensois le retient : penalty ! Le nouveau maître dans le domaine, Valentin Vada, s’élance, et prend Didillon à contre-pied (2-0, 50′). Le break est fait, mais Bordeaux ne s’arrête pas là ! Gaëtan Laborde va récupérer le cuir dans les pieds de Diagne avant de lancer… Valentin Vada. L’Argentin ne se fait pas prier pour crucifier le gardien lorrain d’un plat du pied gauche (3-0, 52′). Dès lors la « Metz » est dite et Malcom est même tout proche de signer le 4-0 à la suite d’un mouvement d’école. Même si le sort du match semble scellé, les Grenats ne lâchent pas et il faut tout le talent de Cédric Carrasso pour mettre en échec Assou-Ekotto (63′), Mollet (65′) et Nguette (77′). Le score ne bougera plus, malgré plusieurs belles opportunités pour les Marine et Blanc. Malcom et Vada se gênent (70′), Contento (83′) et Rolan sont imprécis (90+1′) et Malcom de nouveau malchanceux (90+2′). Après un rouge logique pour un Assou-Ekotto, plus à l’aise avec son coude que ses pieds (90+3′), Diego Rolan voit son coup franc plonger juste au-dessus du but (90+4′). Score final : 3-0 !

Il ne fallait laisser aucune place au doute, c’est chose faite ! Bordeaux domine Metz (3-0) et prouve que le match perdu en Coupe de France à Angers n’est bien qu’un accident de parcours. Une victoire logique pour les Girondins, un succès qui a l’accent sud-américain puisque Malcom (14′) et Valentin Vada (50′ 52′) sont les buteurs du soir. A 6 journées de la fin, Bordeaux est plus que jamais dans la course à l’Europe. Cinquièmes en attendant le résultat de l’OM demain, les Marine & Blanc peuvent profiter de leur soirée, d’autant plus que Lyon a subit une déculottée à domicile face à Lorient (1-4), ce qui laisse même la 4ème place en ligne de mire… La lutte pour l’Europa League ne sera pas simple, mais avec un tel talent, les espoirs sont permis. Prochaine étape dimanche 16 avril (15h), à Nantes !

Allez Bordeaux !




Laisser un commentaire