but de Wahbi Khazri

FC Girondins de Bordeaux 1-1 Olympique de Marseille (19e journée de L1) 39672 spectateurs

Les joueurs alignés : Carrasso – Poko, Guilbert, Yambéré, Contento – Traoré (78′ Vada), Saivet (c), Plasil – Ounas (61′ Rolan), Crivelli (85′ Diabaté), Khazri.

Buts : W.Khazri (57′) – A.Romao (56′)

Avertissements pour Bordeaux : W.Khazri (90′), D.Contento (90+2′), A.Poko (90+3′).

Comme en décembre 2014, Bordeaux clôture son année le dimanche soir par une affiche ! C’est l’ennemi marseillais qui est le visiteur du soir au Matmut Atlantique. Pour l’occasion le stade est plein ou presque, les supporters chauffés à blanc et le Virage Sud en fusion. Tous les ingrédients sont donc là pour que les 22 acteurs qui pénètrent sur la pelouse nous offrent un beau spectacle.

Pourtant, malgré quelques premières minutes relativement vivantes, le soufflé retombe rapidement. Le jeu se passe au milieu, les risques sont minimes et les défenses prennent facilement le pas sur des attaques très timides. Ounas est le premier à s’essayer, mais sa frappe lointaine déviée passe loin du but (17′). Barrada (23′) des 20 mètres sollicite Carrasso qui peut se saisir du ballon sans problème. Deux minutes plus tard, même chose côté girondin et même résultat pour Khazri (25′). Terne et fermée cette première période ne s’emballera pas malgré une belle occasion pour Batshuayi qui trouvera Carrasso sur sa route (37′) et un tir d’Ounas, hors cadre (44′). Le spectacle est plus en tribunes que sur la pelouse et c’est la pause sur ce score logique de 0-0.

Le deuxième acte reprend et les Girondins sont plus entreprenants, à l’image d’Adam Ounas qui donne des frissons à la défense olympienne d’entrée (46′). Marseille réplique dans la foulée, avec une bonne action côté gauche, heureusement la conclusion de Batshuayi est manquée (49′). Il y a du mieux dans ce second acte (difficile de faire pire cependant). Et puis va arriver une minute de folie… Sur un corner, Romao surgit au premier poteau devant Saivet et trompe Carasso de la tête (56′ 0-1). Sur le coup d’envoi, Khazri accélère, s’appuie sur Crivelli qui lui redonne un ballon en or. Le Tunisien ne se fait pas prier et trompe Mandanda (57′ 1-1). Incroyable scénario au Matmut Atlantique avec 2 buts en 1 minute. Une égalisation express qui re-booste le public et les joueurs, avant un coup de moins bien. Carrasso doit notamment s’imposer devant Cabella pour préserver ce nul (64′). Les entrées de Rolan et Vada donnent un second souffle aux Girondins et Nkoulou doit se jeter pour contrer une frappe de Crivelli (76′). Le temps additionnel apportera son petit lot d’émotion aussi avec un carton rouge que M.Bastien n’a pas sorti à l’encontre de Romao (90′) et une reprise de Rolan …. sur la barre (90+2′). On en restera là : 1-1 ! Un score logique même si Bordeaux aurait pu faire mieux et peut nourrir quelques regrets.

C’est sur une nouvelle et énième année sans victoire que Marseille repart de Gironde. L’invincibilité passera donc à minimum 39 ans et on pourrait même fêter une 40ème sans jouer si le calendrier le prévoit. Si sur ce point, Bordeaux peut se réjouir de la soirée, au niveau comptable on est très, très loin du compte. Le FCGB boucle la phase aller à la 14ème place avec seulement 23 points. Autant dire qu’on ne peut pas se contenter d’un tel bilan.  La trêve arrive et le mercato aussi. On attend donc que le club tienne enfin ses promesses… Allez Bordeaux !



Laisser un commentaire