A l’instar de Mariano (voir la brève), Ludovic Obraniak, l’autre recrue du mercato hivernal songe sérieusement à la qualification européenne avec Bordeaux. S’il n’est pas encore satisfait de ses prestations, la victoire à Brest (0-2) l’encourage à aller de l’avant : «il faut repartir sur une série (…) si nous avions battu Nice, nous figurerions maintenant dans de bonnes dispositions pour la fin du championnat.»

Crédit photo : Daylife

«Tout reste fragile. Il faut être capable d’aligner plusieurs victoires consécutives, comme nous l’avions fait en janvier-février. Si c’est le cas, alors oui, cela pourra être possible, d’autant qu’il y aura des confrontations entre les équipes du haut. Mais restons mesurés et gardons à l’esprit notre contre-performance niçoise. Nous sommes repartis sur une dynamique positive, donc battons Ajaccio le week-end prochain et nous pourrons alors nourrir de nouvelles ambitions

Source : Sud Ouest



Publier un nouveau commentaire