OGC NICE 6 -1 FC Girondins de Bordeaux (7ème journée de Ligue 1)

20000 spectateurs

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso – Guilbert, Pablo, Pallois, Poundjé – Chantome, Plasil (Poko 55′), Saivet, Khazri (Rolan 55′), NMB (Jussiê 71′)-Crivelli

Avertissements pour Bordeaux : Khazri (14′), Crivelli (rouge, 50′)

Buteurs :  Nice : Germain (33′), Le Bihan (42′), Pallois (csc 51′), Ben Arfa (69′, 75′), Mendy (84′) ; Bordeaux : Plasil (6′)

Après ces deux points perdus face au Téfécé il y a 3 jours (1-1) il fallait venir les récupérer sur la pelouse de l’Allianz Arena. Willy Sagnol l’a bien assimilé et a décidé d’aligner sa meilleure équipe possible avec les retours de Plasil et Saivet et en s’appuyant sur un attaquant en confiance : Crivelli.

Après cinq minutes d’observation, ce sont les Girondins qui vont prendre d’entrée l’avantage à la 6ème minute, quel début ! Sur un superbe mouvement collectif initié par Poundjé, Maurice-Belay passe à Crivelli qui remet en une touche de balle en profondeur pour Plasil, qui ne se fait pas prier pour marquer son retour. 0-1 ! Les Niçois répliquent timidement via deux actions litigieuses dans la surface bordelaise mais coup sur coup l’abitre ne bronche pas (9′). Les bordelais et Wahbi Khazri vont se mettrent en évidence, lorsque le numéro 24 se retrouvera seul face à Hassen et tente de provoquer un penalty en se laissant tomber un peu facilement, simulation carton jaune. Pas évident à première vue… (14′). Suite à un dégagement improbable d’un défenseur bordelais, les locaux vont se procurer une occasion, mais la reprise de la tête de Le Bihan va passer au dessus (16′). La paraaade !! Germain se retrouve seul face à Carrasso à pleine vitesse et tire du droit, Carrasso anticipe bien et repousse la frappe (25′). Après 10 minutes où on commençait à s’endormir, les Aiglons vont venir égaliser sur un long centre de Pied (Poundjé au marquage…), Germain va devancer Pablo et placer une tête imparable. 1-1 (33′). On avait à coeur d’agir plutôt que de réagir, c’était chose faite avec l’ouverture du score, mais à quel prix ? Les Girondins se procure enfin une occasion par l’intermédiaire de Khazri qui tente de battre Hassen, le gardien effectue une belle parade. Et la sanction intervient 2 minutes plus tard lorsque Ben Arfa va frapper aux 25 mètres en force, Carrasso repousse le tir, Le Bihan a bien suivi et pousse le ballon au fond des filets. 2-1, mi-temps.

La première mi-temps avait mal finie, la deuxième ne pouvait pas plus mal commencer. Pour vous épargner cette tragédie en version longue, on va essayer de faire court. 50eme minute, Crivelli va se faire expulser pour un tacle jugé trop virulent par l’arbitre. Trop virulent ? A t-il vraiment touché le défenseur ? L’arbitre sort le rouge. Une minute plus tard, c’est le drame : Carrasso repousse une intervention de Pablo sur Pallois qui est obligé de pousser malencontreusement le ballon dans ses filets. Vous avez compris ? Nous non plus… A 10 contre 11 les Girondins prennent l’eau. Sans Plasil ni Khazri sortis à la 55ème, Bordeaux va encaisser deux nouveaux buts par le même joueur : Ben Arfa. Sur les deux actions, la défense est complètement absente, à la limite du ridicule (69′, 75′). Pour être certain de se prendre une belle bran,valise… Mendy vient inscrire un 6ème but pour les Niçois (83′). 6-1, Heureusement que c’était qu’en un seul set…

Bordeaux, concède ici sa deuxième défaite en Ligue 1 et n’arrive toujours pas à vraiment lancer sa saison. C’est plutôt pitoyable à l’image de ce soir. Une réaction face à Lyon samedi prochain est capitale.

Dans la victoire, comme dans la douleur, Allez Bordeaux ! 



Laisser un commentaire