Lamine Sané avait déjà barré la route de Matthieu Chalmé. Depuis l’arrivée de Mariano (au mercato hivernal), l’arrière droit champion de France 2009 a complètement disparu de la circulation. Où en est-il ? De quoi son avenir sera fait ? L’ancien lillois s’est confié à nos confrères de L’Equipe.

«Avec Laurent Blanc, on a beaucoup donné pendant deux ans et demi et j’ai connu un gros pépin physique en février. Je n’ai pas voulu m’arrêter, j’aurais dû le faire. Et j’ai traîné ça pendant sept-huit mois, ça m’a desservi. L’équipe à plongé au même moment (…) on a coulé ensemble». Ensuite, Matthieu Chalmé a accumulé les mauvaises performances à l’image de l’équipe pendant près de deux ans. Depuis l’arrivée de Francis Gillot aux commandes, Chalmé a vu la concurrence se profiler avec Lamine Sané. Mais depuis que Mariano est au club, plus aucun signe du rouquin préféré de Chaban-Delmas. Le constat est flagrant : sept petites apparitions en championnat !

Fin de carrière ? A cette question, il répond : «Je ne suis pas fini et ni en pré-retraite. Je me vois encore à Bordeaux quelques années». Quand on lui évoque l’arrivée du brésilien, Chalmé dit simplement que ça le booste et qu’il travaille dure à l’entraînement pour jouer au cas où… Il sait que sa place sera difficile à (re)gagner, mais il se tient prêt au cas où ça irait moins bien pour l’équipe même s’il souligne qu’il ne souhaite pas une baisse de régime de son club.

A l’instar de Fahid Ben Khalfallah qui a également perdu sa place, il verra fin mai où le club en sera et ce que lui fera. Encore sous contrat pour deux ans, il n’est pas incertain pour le natif de la région de le voir raccrocher les crampons dans un futur proche.

 Crédit photo : lequipe.fr

Source : L’Equipe



Publier un nouveau commentaire