Paris Saint Germain 6-2 FC Girondins de Bordeaux

Samedi 30 Septembre 2017 – 17h – 8ème journée de Ligue 1

La feuille de match

Paris : Areola – Meunier, Marquinhos (c), Kimpembe, Berchiche – Rabiot (69′ Lo Celso), Verratti (79′ Nkunku), Draxler- Mbappé, Cavani (60′ Di Maria), Neymar

Bordeaux : Costil – Sabaly (34′ Lewczuk), Toulalan (c), Jovanovic, Pellenard – Otavio, Lerager, Sankharé – Malcom, De Préville (56′ Mendy), Kamano (75′ Cafu)

Buts : Neymar (5′ 41′ sp), E.Cavani (12′), T.Meunier (22′), J.Draxler (45′), K.Mbappe (58′)Y.Sankharé (31′), Malcom (90′ sp)

Le résumé

C’est donc un choc, entre deux équipes invaincues, qui nous attendait en ce samedi avec le déplacement à Paris pour nos Girondins. Choc il n’y a pas eu, ou plutôt si, sur la tête de tous les supporters, au vue de la prestation offerte par notre formation. Perdre à Paris, et qui plus est au Parc des Princes, ce n’est pas déshonorant et c’est même devenu normal depuis que le club qatari achète des joueurs 4 fois plus chers que le budget du FCGB, mais de cette façon, c’est beaucoup plus embêtant…

La saison dernière, à l’aller comme au retour, Paris avait pris l’avantage dans les 5 premières minutes et devinez quoi ? Bis repetita ! Dépassé, Toulalan tacle Mbappe, à moins de 30 mètres du but, Neymar envoie son coup franc dans la lucarne d’un Costil impuissant (1-0, 5′). Ça va trop vite pour les spectateurs bordelais qui sont sur la pelouse. Aucun marquage, aucune intensité dans le pressing, aucune volonté, Mbappe et Neymar se baladent, et le Brésilien décale tranquillement Cavani dans le dos de notre défense pour le deuxième but (2-0, 12′). Les Parisiens jouent dans un fauteuil et accélèrent de temps en temps, slalomant entre les piquets bordelais ! A l’issue d’un centre que Mbappe manque de reprendre, Thomas Meunier corse l’addition (3-0, 22′). A peine un quart du match est passé et Bordeaux a déjà craqué 3 fois…. sur 3 accélérations parisiennes. Amorphe et spectatrice, la formation de Jocelyn Gourvennec va avoir un tout petit sursaut d’orgueil. A la suite d’un coup de pied arrêté mal dégagé, Théo Pellenard trouve parfaitement Nicolas de Préville dans la surface, qui offre un caviar à Younousse Sankharé qui n’a plus qu’à pousser la balle au fond (3-1, 31′). Une réduction du score anecdotique, même si elle est le point de départ de plusieurs minutes un peu folle. Ca va d’un but à l’autre et Costil devant Mbappe (37′) puis Draxler (39′) et Areola devant Malcom (38′) s’interposent. Les minutes filent et on se dit presque que le score va en rester, mais pas du tout ! M.Letexier accorde le penalty hebdomadaire au PSG pour une main d’Otavio, Neymar le transforme sans difficulté (4-1, 41′), et comme si cela ne suffisait pas, pour bien rentrer la tête sous l’eau aux vestiaires, les Girondins arrivent à se prendre un contre, magnifiquement conclu par Draxler (5-1, 45′). La pause arrive sur ce score humiliant de 5-1

Performance extraordinaire des Girondins qui vont réussir à tenir presque un quart d’heure sans prendre de buts ! Comme sur la réalisation de Draxler, c’est Kamano qui perd le ballon au milieu…. Mbappe est ensuite lancé en profondeur et vient tranquillement battre Costil pour participer au festival (6-1, 58′). La suite de la seconde période sera presque une rencontre amicale. Quelques jours après son match de Ligue des Champions, le PSG se contente logique de gérer cette énorme avance. Avec plus d’espace, les Girondins ont quelques ballons à exploiter, ce qui permet notamment à Alexandre Mendy de tenter sa chance et de trouver le poteau extérieur d’Areola (69′), ou à Malcom de frapper un joli coup franc dans le petit filet (83′). Côté parisien, Neymar passe proche du triplé (79′), mais voit sa reprise frôler le cadre de Costil. On croit alors que le match va s’achever sur ce score, mais Bordeaux va avoir un nouveau (petit) sursaut. Cafu est fauché par Meunier dans la surface, Malcom transforme le penalty en force (6-2, 90′). Score final : 6-2 !

Il n’y a pas eu photo ce soir ! Si les plus optimistes pouvaient penser que Bordeaux allait tenir tête au PSG, il n’en a rien été. Les Girondins ont été plombés par une première période cataclysmique, se retrouvant menés 3-0 après 22 minutes et 5-1 à la pause, pour au final perdre 6-2. Si une défaite au Parc des Princes est logique, la manière et surtout l’attitude des joueurs une bonne partie de la rencontre laissent très perplexes. Malgré tout, il ne faut pas oublier tout ce qui a été fait avant et même si nous ne serons plus sur le podium à la fin de cette journée, le bilan de ce début de championnat reste bon. Après la trêve, les Girondins recevront Nantes, le Dimanche 15 octobre à 15h !

Allez Bordeaux !




Laisser un commentaire