Marc PLANUS

Marc Planus s’est exprimé après la victoire face à Lens (1-2). Le défenseur central bordelais qui disputait son deuxième match de la saison est apparu remonté contre un arbitrage qui lui a gâché la victoire mais surtout après « l’affaire Sagnol » qui a agité la semaine des Girondins.Voici un extrait de ses propos, recueillis par Guillaume Dufy pour le site de L’Équipe.

« On a failli se faire voler par l’arbitrage ce soir. On aurait mérité de finir à 2-0 pour emmagasiner plus de confiance mais ce soir, il y en avait un qui n’était pas à la hauteur, c’est l’arbitre. C’est honteux d’avoir sifflé un penalty comme ça alors qu’il est face au jeu, qu’il voit tout ce qui se passe. Je pensais qu’il sifflait faute pour moi au départ. C’est incompréhensible. […] On avait une grosse envie de faire quelque chose pour le coach. La seule chose que je dirais à ce sujet, c’est qu’on a montré les limites intellectuelles de ce milieu. Il a des enfants, il a une famille. Quand vous êtes attaqué comme ça, ça touche tout le monde et ça peut avoir des répercussions énormes sur une vie familiale. Ça dépasse le cadre du football. »



Laisser un commentaire