André Poko

Déjà éloigné des terrains à de nombreuses reprises la saison dernière à cause de blessures récurrentes, André Poko ( 21 ans) a eu le malheur de replonger lors du match face à Nice (lire ICI). Habitué à garnir l’infirmerie, gérer sa convalescence est une situation difficile qu’il connait bien… Loin de s’apitoyer sur son sort, c’est un jeune joueur confiant et revanchard qui s’est livré à Girondins.com. Le milieu de terrain bordelais espère retrouver très rapidement le chemin des terrains pour pouvoir enfin apporter à l’équipe toutes ses qualités. Privé de sélection nationale, il entend bien rejoindre ses coéquipiers gabonais pour disputer la CAN cet hiver. 

« C’est frustrant ! C’est vraiment gênant. Cela m’a fait manquer toute la préparation et on prend du retard par rapport aux autres […] J’avais bien travaillé, j’avais fait les efforts nécessaires. Je me dis que chaque blessure est une nouvelle épreuve. Cela fait partie de mon métier. Ce sont des moments difficiles à traverser, c’est dur à gérer. Il faut être fort mentalement pour pouvoir rebondir […] Je continue à travailler, je fais les soins en me disant qu’il faudra revenir encore plus fort, prêt à repartir et jouer le plus de matches possibles. »

Cliquez ICI pour lire l’intégralité des propos du n°17 des Girondins.