Disparu depuis maintenant deux matchs du groupe professionnel, Maxime Poundjé (22 ans), s’est confié au site officiel des Girondins de Bordeaux, Girondins.com, et n’a pas caché son optimisme malgré la situation dans laquelle il vit depuis quelque temps maintenant. Heureux des bons résultats obtenus par le club en ce début de saison, le jeune défenseur gauche nous explique que le sentiment de sentir un coach à l’écoute des joueurs apporte beaucoup cette année, permettant à chacun de se sentir important quel que soit son statut au sein de l’équipe. Avouant vivre parfaitement bien ses récents envois auprès de la réserve en CFA, il exprime son bonheur de jouer au football au quotidien et espère, grâce à son travail et sa foi, franchir avec succès les prochaines étapes de sa jeune carrière professionnelle. Voici un extrait de ses propos :

« Je suis heureux du bon début de saison avec des choses intéressantes et d’autres moins bonnes […] Le coach est plus proche des joueurs. Il nous parle beaucoup. Que tu joues beaucoup, ou un peu moins, il discute avec tout le monde. Cela fait du bien. On se sent important et c’est positif […]  Je la vis très bien. Je suis très content de travailler avec le groupe et avec le staff en place. Je prends énormément de plaisir aux entraînements et en matches […] J’ai connu des moments difficiles mais j’en suis sorti grandi. Aujourd’hui, tout est clair dans ma tête. J’y arriverais, quoi qu’il arrive. »

Cliquez ICI pour lire l’intégralité de l’interview.



Laisser un commentaire