joie Bordeaux / Adam Ounas

FC Nantes 2-2 FC Girondins de Bordeaux (22ème journée de Ligue 1)

Les joueurs alignés : Carrasso (c) (69′ Prior) – Poko, Guilbert, Yambéré, Contento – Chantôme, Vada, Plasil (62′ Touré) – Ounas, Diabaté, Khazri (62′ Crivelli)

Buts : K.Sightorsson (1′), A.Bedoya (30′) – C.Diabaté (84′), L.Cana (csc, 90+1′).

Avertissements pour Bordeaux : A.Poko (41′), W.Khazri (54′), A.Ounas (65′), C.Yambéré (90+6′).

Affluence : 21 883 spectateurs.

Avant de se retrouver en Gironde en huitième de finale de la Coupe de France, Nantais et Bordelais s’affrontaient ce soir pour le compte de la 22ème journée de Ligue 1. Les deux formations restent sur une dynamique positive et veulent poursuivre leur série au moment de pénétrer sur la pelouse de la Beaujoire.

Ce match est un derby, et un derby ça ne se joue pas ça se gagne, comme le dit l’adage… et comme le montre Nantes d’entrée ! A peine 23 secondes de jeu que les Canaris ouvrent le scoreSightorsson profite d’une erreur de Guilbert pour aller tranquillement battre Carrasso (1-0, 1′). KO, Bordeaux ne montre rien et se fait marcher dessus par une formation adverse, qui se donne à 100%. Bedoya est tout proche de tirer profit d’une nouvelle approximation défensive girondine, mais Guilbert s’évite d’avoir un second but sur la conscience (8′). Pour le break nantais, ce n’est malheureusement que partie remise, puisque à la demi-heure de jeu, Lenjani se joue de Poko et centre au second poteau sur Bedoya. Abandonné par la « défense » bordelaise, l’Américain place sa tête au fond (2-0, 30′). Un avantage plus que logique, tant les Girondins ne montrent rien ! Sur cette première période, seul Khazri sur coup franc (19′) et Vada d’un tir croisé (43′) tenteront leur chance, sans faire frissonner Riou… M.Chapron renvoie les 22 acteurs aux vestiaires sur ce score de 2-0 en faveur de Nantes.

Aucun changement à la reprise, mais une première grosse occasion pour les Girondins après à peine 2′. Malheureusement sur un excellent ballon de Plasil, Diabaté reprend de la tête directement sur les jambes de Riou (47′). Un peu meilleurs qu’en première période, les Marine & Blanc peinent malgré tout à enchaîner les bons mouvements, et la frappe de Contento est captée par le portier nantais (52′). Si Bedoya ne cadre pas sa reprise (55′), Adam Ounas bute à son tour sur Riou après un bel enchaînement (60′). Cette soirée difficile vire même au cauchemar lorsque Carrasso, blessé au genou, doit laisser ses partenaires. En larmes, le gardien girondin quitte la pelouse (69′)… Rien ne va plus et on se dirige tranquillement vers une défaitequi n’arrivera finalement pas ! Sur 2 coups de pieds arrêtés de Valentin Vada, les Girondins vont revenir ! Diabaté reprend de la tête le premier et réduit le score (2-1, 85′) et à l’entame du temps additionnel, c’est Cana qui trompe son propre gardien (2-2, 90+1′). Incroyable scénario pour ce derby de l’Atlantique ! Bordeaux arrache un point in extremis dans un match qu’il n’a joué que par rares séquences (2-2) !

C’est donc un onzième match sans défaite pour des Girondins souvent très médiocres, mais qui ont eu le mérite d’y croire et de bénéficier d’une certaine réussite en fin de match (2-2). Très mauvais en première période, les Marine & Blanc ont su (un peu) relevé la tête après le repos pour arracher ce point. Un nul qui permet à Bordeaux de se stabiliser en première partie de tableau (virtuellement 8ème) en attendant le Lyon-Marseille de demain. Place désormais à la Coupe de la Ligue avec une demi-finale à Lille mardi (21h). Allez Bordeaux !