Francis Gillot : « C’est du gâchis. Depuis 1 mois, nous nous disons que nous aurions pu être plus haut dans le classement au niveau comptable. Si nous n’arrivons pas gagner les matches, c’est que nous n’en sommes pas capables. Nous ne pouvons pas non plus espérer aller plus haut. Nous ne retenons pas les leçons du passé. Nous n’avons pas fait un grand match. Nous n’avons joué qu’une mi-temps. Et même dans la 2ème mi-temps, nous commettons l’erreur fatale. Nous nous sommes faits manger physiquement dans les duels. Nous n’avons pas su leur répondre. Nous n’avons réussi à prendre aucun ballon de la tête dans le milieu de terrain. C’est pour cela que j’ai fait rentrer Lamine Sané. En deuxième mi-temps, je leur ai demandé de jouer au sol. Cela a mieux marché. Mais nous nous faisons encore une fois rejoindre au score à la fin du match. A ce niveau, c’est inadmissible. Nous avons fait une erreur de pressing sur le porteur du ballon. Je ne leur ai rien dit à la fin du match. C’est mieux ainsi. »

 

Patrice Carteron : « Suite à la performance de Bordeaux la semaine dernière à Paris, je m’attendais à un match difficile. Nous nous sommes adaptés au schéma tactique de Bordeaux. Nous avons su répondre présents. Nous les avons fait déjouer. Sur nos contres, nous avons été maladroits. Nous avons gâchés des opportunités. Ils ont ouvert le score logiquement. Dans ce type de match, il y a toujours des opportunités. Nous avons marqué lors de nos 13 derniers matches. Nous avons trouvé les ressources dans les dernières minutes. C’est très significatif. Je suis très heureux pour les joueurs car ce groupe le mérite. La progression est constante. C’est même spectaculaire pour certains joueurs. C’est une très bonne opération. Marquer dans les arrêts de jeu est un signe fort. Nous restons focalisés sur notre objectif qui est le maintien. Je suis très heureux ce soir. C’est une très bonne opération pour nous. »

Source : Girondins.com

 

Crédit photo accueil : Yahoo sport/Getty Images



Publier un nouveau commentaire