L’entraîneur des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol, s’est présenté vendredi devant la presse pour évoquer le match qui opposera dimanche soir, au Stade Chaban-Delmas, son club à celui de l’Olympique Lyonnais. Débutant par les cas de joueurs comme David Djigla, qu’il n’estime pas encore prêt pour évoluer en Ligue 1, ou Thomas Touré, dont la fulgurante progression ne cache pas la perfectibilité de son jeu, Willy Sagnol en a surtout profité pour faire un bilan de cette première partie de saison qu’il juge encourageante. Jugeant tout de même que posséder 34 points à la trêve hivernale serait beaucoup mieux que les 31 déjà acquis,  il nous explique que le discours tenu entre lui, son staff, les dirigeants et les joueurs est sans ambiguïté et que la seconde partie de saison servira à gommer les points faibles de l’équipe tout en confirmant les acquis. Willy Sagnol conclura sur le sujet en expliquant qu’une défaite contre l’Olympique Lyonnais ne condamnerait pas les objectifs de podium en fin de saison, l’AS Monaco ayant déjà rattrapé depuis le début de saison un écart de point beaucoup plus important que celui séparerait les Girondins des Lyonnais si le match venait à être perdu par les joueurs Marine et Blanc.

« Si nous souhaitons être dans l’encourageant, les 31 points marqués sur la première partie de saison sont bons. 34 serait mieux mais nous avons un discours net avec les joueurs, le staff et les dirigeants ou nous savons reconnaître ce que l’équipe a fait de bien sans occulter ce qu’elle a fait de mal ou de moins bien. La deuxième partie de saison servira aussi à conforter nos acquis tout en essayant aussi de travailler sur nos points faibles […] Pour un possible recrutement, nous attendrons tout d’abord de voir qui partira à la CAN mais cela dépendra aussi des joueurs qui seront sur le marché ainsi que des possibilités économiques et sportives du club. »

Retransciption par ActuGirondins



Laisser un commentaire