Pas encore remis de l’humiliation subit dimanche après-midi face au Stade Malherbe de Caen, l’entraîneur des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol, s’est présenté devant la presse pour évoquer le périlleux déplacement qui attend ce mercredi son groupe à Bastia. Avouant le profond sentiment de honte qui habite aujourd’hui chacun de ses joueurs, le coach bordelais analyse ce désastre en expliquant que le collectif avait failli dans sa totalité avec, entre autres choses, une non-implication sur les coups de pied arrêtés ainsi que dans les duels qu’impose ce sport. Conscient que ces deux éléments caractérisent essentiellement le jeu bastiais, Willy Sagnol espère retrouver une certaine solidité au sein de son équipe, qui se présentera tout de même très diminuée avec l’ajout de nombreux jeunes issus de l’équipe réserve, et que ses joueurs traduiront sur le terrain cette envie bien présente d’effacer le naufrage qui les a emportés dimanche dernier devant un public ulcéré par leurs indigentes prestations.

« Nous avons surtout failli dans la notion de duels. Nous avons malheureusement oublié que le foot c’était d’abord un sport de duels […] Nous avons honte de ce qu’on a fait hier. Nous n’avons pas le temps de gamberger et de ressasser des pensées négatives. Nous devons nous projeter sur le match de Bastia pour rebondir […] Hier nous étions tous à mettre dans le même sac. Même si nous avons des joueurs diminués à Bastia, l’envie est forte de présenter un nouveau visage […] Il nous faut retrouver de la solidité parce que depuis début octobre c’est cela qui nous fait défaut […] Les duels contre Caen se sont traduits par une déresponsabilisation sur les coups de pied arrêtés. A Bastia c’est un élément fort de leur jeu. Ils mettent beaucoup de pression sur les phases arrêtées. »

Source : Girondins.com



Laisser un commentaire