Pour l’ultime rencontre de la saison, Bordeaux se rend à Caen (samedi 21h). Une rencontre sans enjeu, si ce n’est de finir le plus haut possible… et aussi de prendre sa revanche pour les Girondins. Lors de la phase aller, les Normands étaient en effet venus se balader au Matmut Atlantique (1-4).

SMC-FCGB : Le passé

Le chiffre

: C’est le nombre total de buts inscrits par Bordeaux au stade d’Ornano… en 13 confrontations. Autant dire que le FCGB n’est pas à la fête à Caen et est resté muet 9 fois sur 13. Le succès acquis l’an passé est l’un des 2 seuls de l’histoire, tandis que le SMC l’a emporté 8 fois et 3 rencontres se sont soldés par un match nul.

La saison dernière

1-2 : La victoire acquise en Mars 2015 est longtemps restée la dernière en date à l’extérieur pour Bordeaux. Ce soir là, les Girondins l’avaient emporté dans le temps additionnel, sur un penalty (généreux) de Diego Rolan. L’Uruguayen avait déjà ouvert le score avant l’égalisation du SMC, qui a joué une grosse heure à 10.

Joueur AG du match : Diego Rolan

SMC-FCGB : Les forces en présence

Comme Angers, Caen a été l’équipe surprise de la première partie de saison. Efficace, bien organisée et enthousiasmante, la formation de Patrice Garande est apparue sur le podium à de nombreuses reprises entre octobre et décembre. L’un des points d’orgues de leur mi-saison est d’ailleurs le succès au Matmut Atlantique (1-4) qui leur a permis de monter au 2ème rang du classement. Dans la course pour l’Europe, l’équipe normande s’est un peu perdu en route. Après avoir commencé la phase retour par 5 défaites en 7 matchs, le SMC s’est bien repris… avant de connaître un nouveau coup de mou. En s’imposant à Nantes samedi dernier (1-2), Caen a mis fin à une série noire. Sur Avril, les coéquipiers de Julien Féret n’ont pris que 2 points sur 15 possibles. Huitième du championnat, Caen aurait sans doute signé des deux mains pour un tel classement à cette période de la saison, mais il y a quand même un petit goût d’inachevé, tant il y avait sans doute la place de faire encore mieux pour les Bleu et Rouge. Mieux ils pourront peut-être le faire en dominant Bordeaux ce samedi.

La mission maintien de Bordeaux a donc été facilement réussie, et le club au scapulaire est même désormais dans le Top 10, une première depuis Février. Un « bonus » qui reste insuffisant pour le FCGB, mais au vue de la saison, il n’y avait rien à espérer de mieux. Au plus mal avant l’arrivée de Ramé, pas mieux après la gifle reçue devant Angers (1-3), Bordeaux est actuellement en meilleure forme. Deux succès à Troyes (2-4) et face à Lorient (3-0) ont rassuré sur le potentiel offensif des Girondins, et le point pris face à Paris (1-1) mercredi est également à mettre au rayon des satisfactions. Point noir en revanche : l’infirmerie. Comme trop souvent cette saison, elle a été beaucoup sollicitée, mais depuis quelques semaines le calme était revenu. Malheureusement, Ulrich Ramé a « perdu » 3 hommes lors de la rencontre face aux Champions de France : Clément Chantôme, Adam Ounas et Mathieu Debuchy. Finir la saison sur une bonne note est important pour le coach et son équipe, pour préparer l’avenir et s’approcher au plus près de l’objectif « fixé » du début de saison.

SMC-FCGB : Les pronos de la Rédac’AG

Kévin : 1-3, buts de Diabaté, Ounas et Malcom.

Nils : 0-2, buts de Diabaté et Malcom

Jéff : 1-2, buts de Plasil et Diabaté.

Stefan : 1-1, but de Diabaté.

Ando : 2-1, buts de Rolan.



Laisser un commentaire