Affiche Troyes vs Bordeaux (logos)

                          ESTAC Troyes 2-4 FC Girondins de Bordeaux (J36 – L1)

Les joueurs alignésPrior – Debuchy, Guilbert, Pallois, Poundjé – Plasil (c), Vada (90+1′ Yambéré) – Rolan, Ounas, Malcom (65′ Chantôme) – Diabaté (90′ Crivelli).

Buts : B.Nivet (56′ pen), C.Jean (69′) – D.Rolan (14′ 71′), C.Mavinga (41′ csc), C.Diabaté (59′).

Avertissements pour Bordeaux : F.Guilbert (42′).

Affluence : 13 442 spectateurs.

Si des équipes luttent pour l’Europe ou pour leur survie dans l’élite, Troyes et Bordeaux ont eux pratiquement fini leur saison. Relégué l’ESTAC accueille un FCGB déprimant depuis des mois… Une rencontre certes sans enjeu, mais pas sans jeu ! Une fois n’est pas coutume, le spectacle était au rendez-vous.

Pas de round d’observation au Stade de l’Aube, les deux équipes vont de l’avant et si Bordeaux est le premier en action avec Rolan et Debuchy (6′), le club hôte n’est pas en reste, puisque Jérôme Prior doit intervenir sur les tentatives de Karaboué (7′) puis de Nivet (8′). Bien présent dans le match, Troyes attaque mais Camus ne cadre pas (13′). Dans la foulée, et sans qu’on l’ait vu venir, c’est pourtant Bordeaux qui va ouvrir le score. Diego Rolan profite d’une déviation de Diabaté et du laxisme de Rincon pour aller défier et tromper Dreyer (14′, 0-1). Un but qui ne change rien à la physionomie d’une rencontre toujours très vivante. Diabaté de la tête (18′) ou Corentin Jean lancé en profondeur (25′) sont proches de faire évoluer le tableau d’affichage, ce même Corentin Jean qui aurait pu et dû bénéficier d’un penalty quelques minutes auparavant (21′). C’est ensuite au tour de Malcom de se mettre en évidence, d’une jolie frappe que Dreyer repousse sur Diabaté… qui lui retire dessus (27′). Le break n’est pas passé loin et l’égalisation non plus… Sur une belle action d’école, Nivet est décalé dans l’axe mais son tir trouve Nicolas Pallois qui sauve la maison girondine (34′). Maladroits offensivement, les Troyens le sont tout autant dans leur propre surface… Sur un corner de Malcom, Mavinga se loupe totalement et marque contre son camp (41′, 0-2). Après un dernier tir de Camus, sur le poteau (43′), M.Varela siffle la fin de la première période (0-2).

La pause n’a pas coupé les jambes des joueurs… ni le sifflet de l’arbitre. Pour une légère faute de Poundjé dans la surface, M.Varela accorde un penalty à l’ESTAC. Nivet s’en charge et trompe Jérôme Prior (56′, 1-2). Une réduction du score que les Troyens ne garderont que 3 minutes. Sur une action initiée par Ounas, Malcom décale parfaitement Diabaté. Le Malien contrôle et tend la jambe pour battre Dreyer (59′, 1-3). Si Bordeaux se montre à l’aise devant, derrière c’est une toute autre affaire… et il faut encore un grand Prior pour empêcher Jean de marquer (63′ 68′). Au final, notre gardien ne fera que retarder l’échéance puisque l’international espoir parfaitement servi par Darbion finira par trouver la faille (69′, 2-3). Le match est relancé… 2 minutes ! Comme lors du précédent but concédé, les Girondins reprennent le large dans la foulée. Celui qui avait ouvert la marque, la clôture, puisque Diego Rolan, idéalement lancé par Adam Ounas, scelle le sort de la rencontre (71′, 2-4). Six buts, le public du Stade de l’Aube n’en verra pas d’autres, malgré quelques dernières attaques des champenois (77′ 81′ 82′). Score final : 2-4 !

Sur la pelouse de la lanterne rouge, Bordeaux s’impose donc au terme d’un match ouvert et spectaculaire (2-4). Beaucoup de buts, du jeu des deux côtés, mais si Troyes a montré ses faiblesses défensives, les Girondins ont fait de même. Ce succès qui permet de remonter un peu au classement (voir ici) a le mérite d’exister et et on ne va pas s’en plaindre, mais ce fût parfois très laborieux… Dans le score et dans les faits, cela ressemble un peu au succès acquis à Guingamp en février dernier. Prochain rendez-vous, samedi prochain (21h) au Matmut Atlantique face à Lorient, avec, on l’espère, autant de buts, et enfin une victoire ! Allez Bordeaux !



Laisser un commentaire