Julien FAUBERT / Allan SAINT MAXIMIN

AS Saint-Etienne 1-1 FC Girondins de Bordeaux (7ème journée de Ligue 1) – Affluence : 25 510 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : 
Carrasso – Faubert (cap), Ilori, Pallois, Contento – Poko, Traoré (55′ Plasil), Kaabouni (63′ Maurice-Belay) – Touré, Sala, Khazri (77′ Rolan)

Buteur(s) : R.Van Wolfswinkel (31′) – T.Ilori (39′)

Avertissement(s) pour Bordeaux : Traoré (42′), Sala (79′), Touré (90+1′)

C’est un match attendu par beaucoup qui nous était proposé en ce jeudi soir : un déplacement à Saint-Etienne. Compte tenu l’amitié qui lie les supporters des deux camps cette rencontre est toujours particulière, surtout quand Stéphanois et Bordelais sont au coude à coude en championnat comme cette saison. Au final, les deux équipes se quittent bonnes « amies » en partageant les points (1-1). Avec de nombreux cadres sur le banc, les Marine & Blanc largement dominés, auraient pu perdre … mais aussi gagner sans une décision arbitrale très contestée en fin de match !

Passée la stupeur d’une composition d’équipe des plus surprenantes (Poko, Faubert, Touré, Kaabouni titulaires), M. Jaffredo donne le coup d’envoi de ce choc. D’entrée, les Girondins sont pris à la gorge par l’équipe locale. Incapables de conserver le ballon, les Marine & Blanc sont acculés devant leur but, et Clerc fait passer le premier frisson, mais tombe sur un Carrasso vigilant (4′). Avec une équipe très (trop ?) remaniée, rien ne va côté girondin ,et les vagues vertes se succèdent devant la cage girondine, heureusement ni Sall (16′), ni Monnet-Paquet ne trouvent le cadre (17′). Dangereux 10′ auparavant, Ricky Van Wolfswinkel va venir punir cette première demi-heure cauchemardesque de notre équipe en reprenant un centre de Tabanou (30′ 1-0). Un avantage largement mérité que l’ASSE est à deux doigts de doubler à la 37′ quand Gradel trouve le poteau suite à une mésentente de la charnière Pallois-Ilori. Nous allons retrouver ce dernier quelques secondes plus tard … pour l’égalisation ! Suite à un corner de Khazri mal dégagé, Diego Contento tente une volée du gauche, qui atterrit sur l’épaule du Portugais qui marque son premier but sous le maillot au scapulaire (39′ 1-1). Une égalisation quasi miraculeuse, tant les Bordelais, hormis une reprise de Khazri (27′), n’avaient rien montré durant cette période. 1-1 à la pause donc, malgré un large avantage en terme d’occasions pour Saint-Etienne (14 tirs à 3).

La deuxième période redémarre sur les mêmes bases, avec une première occasion pour Van Wolfswinkel (46′) bien repris par Pallois. Un peu absent sur cette action, Carrasso va ensuite être sollicité au plus fort de la domination stéphanoise, devant notamment détourner un tir vicieux de Renaud Cohade (58′). L’entrée de Plasil permet aux Girondins de mettre un peu le pied sur le ballon, sans toutefois se montrer dangereux. En effet, ce sont encore les Verts qui vont avoir de bonnes opportunités, avec un beau coup franc de Tabanou (75′) et une belle frappe puissante de Gradel (78′). Le temps passe et les minutes s’égrainent. L’ASSE continue de buter sur une défense girondine qui tient tant bien que mal... On semble et l’on va se diriger vers un score de parité, plutôt heureux donc pour Bordeaux, jusqu’à la 92′ … Sur un contre bordelais, Maurice-Belay s’en va défier Ruffier et s’effondre dans la surface ! Le gardien stéphanois touche clairement l’ailier girondin, le penalty semble incontestable… sauf pour M. Jaffredo. C’est dans la confusion après cette dernière action que s’achève la rencontre : 1-1 score final.

Ne nous mentons pas, au vu de la composition d’équipe, du calibre de l’adversaire qui jouait à domicile, prendre un point est une bonne opération. Au vu des statistiques, 24 tirs à 3 (aucun en seconde période pour Bordeaux), et du déroulé de la rencontre, nous pouvions nous estimer heureux jusqu’à la 92è minute ! Ce penalty oublié, laisse évidemment un goût amer dans la bouche. Certes les Marine & Blanc n’ont pas à se plaindre de l’arbitrage depuis le début de la saison, et comme on le dit ça s’équilibre au fil des matchs… Mais ce soir cela nous prive d’un bel hold-up… Au classement, les Girondins restent 2ème (voir ICI), mais pointent désormais à 2 longueurs de l’OM, seule en tête. Dès dimanche, il faudra rechausser les crampons pour la réception de Rennes à Chaban-Delmas (14h sur beIN Sports 1). Allez Bordeaux !