Gregory Sertic

La préparation est terminée pour les Girondins ! C’était en effet, aujourd’hui, l’ultime rendez-vous d’avant saison pour les Marine & Blanc, engagés dans un tournoi triangulaire à Avellino (Série B), face à l’équipe locale et Parme. Dans ce trophée Nicola Tarrone, les équipes s’affrontaient par période de 45 minutes. D’abord brillants, dominateurs et vainqueurs contre Parme (1-0), les hommes de Willy Sagnol ont ensuite été mis en difficulté par la formation de deuxième division italienne (0-0).

Parme 0-1 Bordeaux

La composition d’équipe : Carrasso – Mariano, Pallois, Sané, Poundjé – Sertic, Traoré, Khazri – Rolan, Diabaté, Maurice-Belay.

Face à une équipe de Parme composée de joueurs d’expérience (Cassano, Lucarelli, Mauri) ou bien connu du public français (Biabiany, Belfodil…), les joueurs au scapulaire auront réalisé 45 minutes très intéressantes. Après une alerte de Jorquera (6′), les Bordelais prennent le jeu à leur compte et ouvrent le score à la 13′. Grégory Sertic réalise une belle volée sur un centre parfait de Mariano (0-1). Khazri, buteur lors du dernier match de préparation, est à deux doigts de récidiver mais voit sa tête heurter la barre (16′). Maurice-Belay très actif et Rolan auteur d’un tir intéressant (31′) se mettent en évidence. A la 33′, Belfodil idéalement placé face à Carrasso tire au-dessus : Parme a laissé passer sa chance. Nerveux les Italiens finiront le match à 10 (expulsion de Lucarelli 40′) et Cassano sortira sous les sifflets, tout en s’invectivant avec le banc girondin.

Avellino 0-0 Bordeaux

La composition d’équipe : Carrasso – Faubert, Planus, Sané (Kaabouni 22′) Poundjé – Diarra, Sertic, Plasil – Rolan (Touré 22′), Sala, Sacko.

Après un succès face à Parme, les Girondins reviennent sur le terrain avec une équipe modifiée pour défier Avellino. Seuls Carrasso, Sané, Poundjé, Sertic et Rolan gardent leur place. Si la première manche s’est révélée de bon niveau pour nos joueurs, la deuxième sera nettement plus délicate. Dominés par l’équipe locale, les Marine & Blanc passent tout près de la correctionnelle à plusieurs reprises (14′ 31′ 39′ 44′). Les Loups d’Avellino bousculent une équipe girondine totalement passive. Seul Sertic sur un coup-franc dévié (19′) ou Sané de la tête (20′) se seront, un peu, mis en évidence.

A une semaine de l’ouverture du championnat à Montpellier, les Girondins ont livré deux copies distinctes dans cette triangulaire. De bonne ou de mauvaise augure pour la L1 ? Réponse samedi prochain !



Laisser un commentaire

  • serra robert

    je pense que si les girondins ne recrute pas 2 ou 3 bons joueurs nous repartirons encore pour une saison sans intérêt.