TRIAUD Propos de Jean-Louis Triaud relayés par Olivier Schwartz de RMC Sport avant le Lyon – Bordeaux de la 10ème journée de Ligue 1 qui opposera deux formations en difficultés cette saison. Le président des Girondins, préfère s’amuser de cette trajectoire assez similaire. Un contexte économique difficile et un nouveau stade en chantier :

« Il suffit de regarder le classement. Il y a beaucoup de proximité entre nous. On a toujours été assez amis avec Jean-Michel Aulas. J’espère qu’après notre passage à Lyon, on va inverser les positions. On n’est pas très loin des places d’honneur. Il reste 28 matches, ça peut aller très vite. Une équipe qui enchaine deux victoires, se retrouve dans les 8 premiers. Donc il n’y a pas le feu.
Il y en a un qui a trouvé du gaz et l’autre de la potasse. Donc nous on cherche et on creuse. Peut-être qu’on va trouver du pétrole en creusant le stade. Pour l’instant, il n’y a pas de signes annonciateurs. C’est la principale nouveauté dans le championnat. On s’arrête à Lyon mais il faut se souvenir des difficultés du Mans, de Sedan et Lens à une époque. Beaucoup de clubs, dans la conjoncture actuelle, essayent d’assainir leur situation, ce que nous faisons. »

Source : RMCsport.fr



Laisser un commentaire