Jean-Louis Triaud

Le prochain adversaire « européen » des Girondins de Bordeaux étant désormais connu (Voir ICI), le président bordelais : Jean-Louis Triaud a rapidement réagit à ce sujet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le président girondin ne semble pas très inspiré et ravi de ce tirage au sort, puisqu’il avoue ne rien connaître de ce club, et s’est même renseigné sur Google, afin d’en savoir un peu plus. Voici la réaction du décisionnaire bordelais :

« C’est marrant car je ne voyais pas l’Europe aussi grande. C’est une équipe kazakhe, c’est comme ça qu’on dit? De cette équipe, je ne connais rien, mais alors rien du tout. On m’a dit qu’ils avaient eu des problèmes, qu’ils avaient déposé le bilan en 2007, puis de nouveaux investisseurs sont arrivés. Je ne crois pas que ce soit une équipe de joueurs d’Amérique du Sud, c’est plutôt des joueurs des pays environnants. De là où je suis, on a regardé sur Google et les trucs comme ça si on pouvait avoir des informations. On a juste vu que c’était très, très loin, plus de 7 heures d’avion. Heureusement, on a évité le match aller à l’extérieur, même si sportivement c’est souvent souhaitable, mais cela nous aurait fait, entre Saint-Étienne (16 août) et Lille (23 août), un troisième déplacement compliqué à gérer. Ce sera une surprise. »

SourceLequipe.fr



Laisser un commentaire