Jean-Louis Triaud (30.06.16) - Conference de presse de debut de saison au Haillan)

Alors que les Girondins de Bordeaux affronteront samedi le PSG dans son antre du Parc des Princes, Jean-Louis Triaud a répondu aux questions de la radio RMC Sport et fait le point sur l’actualité du club. Outre le fait qu’une qualification européenne est espérée, sans qu’elle en soit un objectif clairement avoué, le président bordelais a surtout évoqué un nouveau cycle pour son équipe. Mettant en avant le recrutement de joueurs d’expérience (Ménez, Toulalan, Lewczuk) qui avait assurément manqué la saison dernière, l’arrivée d’un nouvel entraîneur, avec une approche et une méthode différente de son prédécesseur, est à ses yeux le principal changement au sein de cette équipe. Quant à la rencontre qui opposera samedi ses joueurs à ceux du Paris Saint-Germain, le président Triaud préfère rester prudent et espère que les Girondins ne subiront pas le réveil du club de la capitale après un début de saison mitigé et bien en dessous des attentes de la direction qatarie.

Voici un extrait de ses propos :

« On a surtout recruté de l’expérience. C’est peut-être ce qui nous a fait défaut la saison dernière où l’on a eu une saison compliquée avec énormément de blessés et de suspendus. Les arrivées de Jérémy Ménez, Jérémy Toulalan, et puis d’Igor Lewczuk nous ont apporté cette expérience et sérénité qui nous a fait certainement défaut […] C’est un nouveau cycle avec un nouvel entraîneur, un nouveau staff, de nouvelles méthodes, une nouvelle approche, un nouveau contact. A ce niveau-là, c’est nouveau […] Le Paris Saint-Germain reste une très grosse équipe qui a un début de saison un peu compliqué mais cette équipe aura à cœur de tourner cette page. On n’arrive peut-être pas au bon moment pour les rencontrer. »

Source : RMC Sport