Les Girondins de Bordeaux se sont une nouvelle fois inclinés en terre héraultaise aujourd’hui, sur le même score qu’en Coupe de la Ligue (0-1).

Voici le résumé complet du match :

1ère mi-temps :
Durant les 10 premières minutes du match, Montpellier a le ballon, fait tourner et cherche Gaëtan Charbonnier, seul à la pointe de l’attaque. Bien muselé par les 3 défenseurs centraux bordelais, celui-ci touche très peu de ballons. La possession au premier quart d’heure reflète bien la physionomie du match : Montpellier 61% – 39% Bordeaux. La première occasion viendra d’un corner frappé directement par Marco Estrada, son coup de pied tape le poteau de Cédric Carrasso. Comme un symbole, après cette occasion les bordelais se mettent enfin dans leur match. Redoublement de passes en une touche de balle, appels en profondeur etc.. Du Bordeaux dans le texte. Ce Bordeaux d’ailleurs aurait pu ouvrir la marque par Ben Khallfalah à la 22ème minute sur un superbe coup franc à 30 mètres. Sa frappe sèche flirte avec le montant droit de Pionnier.
Ensuite c’est au tour de Nicolas Maurice-Belay de rater le coche. Lancé magnifiquement par un excellent Saivet il se retrouve seul face au portier héraultais, il le dribble, frappe mais Yanga M’Biwa sauve le club de Loulou Nicollin sur sa ligne. Maurice-Belay encore, qui suite à un centre mal repoussé reprend le ballon de volée, mais celle-ci s’envole

0-0 donc à la pause, Bordeaux est dans son match, Montpellier également. Cette deuxième période s’annonce aussi bonne que la première. A noter, côté bordelais le très bon début de match d’Henri Saivet qui dynamise vraiment le milieu de terrain, de Marange, incisif en défense pour sa 100ème en Ligue 1, mais aussi de Maxime Poundjé. Pour une première titularisation en Ligue 1, le jeune français qu’on annonce comme étant le futur Trémoulinas s’est appliqué, s’est vraiment bien débrouillé sur le flanc gauche de la défense girondine.

2ème mi-temps :
La deuxième mi-temps reprend, tout comme a commencé la première. Montpellier a l’emprise du match, vit dans le camp bordelais. Des bordelais qui en oublient leurs fondamentaux et leur application défensive. 52ème minute, centre de Congré repris de la tête par Souleymane Camara, sa reprise de la tête passe à côté de Carrasso mais l’envie est montpellieraine. 59ème minute Henrique lit mal la trajectoire du ballon et est dépassé par Cabella, la frappe de l’international espoir est sur le portier bordelais, aucun danger donc ici.
Le premier avertissement est distribué à Estrada pour un tacle appuyé sur FBK (60ème). A la 65ème minute la possession n’a pas évolué, le MHSC domine outrageusement les débats : 62% – 38%. Bordeaux a du mal à se dégager, les chandelles pleuvent. Et finalement ce qui devait arriver arriva… BUT pour Montpellier. Suite à un long ballon dans la profondeur adressé par Pitau, CABELLA reprend victorieusement du gauche le long de la ligne de corner. Chalmé paye son mauvais match, et Carrasso paye malheureusement son mauvais placement sur sa ligne… C’est mérité !
Les girondins n’y sont plus du tout. 69ème minute et Cabella encore une fois qui adresse un bon ballon en direction de Camara, sa reprise de volée et déviée au dernier moment par Lamine Sané.

Des changements sont opérés par les deux coachs à la 72ème minute : 

Bordeaux :
– Sortie de Greg Sertic remplacé par Plasil
– Sortie d’un Poundjé très intéressant (une des seules satisfactions bordelaise du jour), remplacé par Jussiê.

Montpellier :
– Sortie de Charbonnier remplacé par John Utaka.

On assiste donc à un changement de système, on passe d’un 3-5-2 à un 4-4-2 plus classique et plus offensif. Maurice-Belay apporte toute sa vitesse mais il n’est pas toujours aidé par ses compères, notamment par Gouffran, fantomatique aujourd’hui. Du côté héraultais on se fait plaisir, Congré enchaîne les centres sur son flanc droit, alors que son compère Chalmé enchaîne lui les chandelles pour essayer de se dégager.
81ème minute et Bordeaux n’y arrive toujours pas. La fatigue se fait sentir, les joueurs ont certainement besoin de repos. Cette fatigue est exprimée par des successions de mauvaises passes. Françis Gillot et René Girard utilisent leurs dernières cartouches. A la 83ème Cabella sort sous l’ovation de la Mosson remplacé par Henri Bédimo. Saivet excellent aujourd’hui sort, et est remplacé par David Bellion. On joue le tout pour le tout à Bordeaux. Malgré tout rien ne change, Montpellier gagne un temps inacceptable en simulant des contacts inexistants. Les 3 minutes de temps additionnel ne changeront rien malgré un corner bien tiré de Plasil, l’arbitre Mr Buquet siffle la fin du match et Bordeaux perd encore à la Mosson ! Défaite 1-0.

Côté joueurs :
Il faut souligner la très bonne partie d’Henri Saivet, très actif et très volontaire au milieu. Celle aussi de Marange, Sané et Poundjé en défense, qui ont fait du bien. Le jeune latéral gauche français a été auteur d’un match très solide, de bon augure pour la suite. Enfin dans les top, on pourrait mettre Sertic, qui fut assez précis dans les coups francs et dans ses passes.
Passons aux flops, et malheureusement ils sont nombreux. Tout d’abord, l’attaque girondine en général. Capable de bons gestes les attaquants ont manqué d’un incroyable manque de réalisme devant le but de Pionnier, c’est principalement ce qui a manqué cet après-midi. Egalement un gros flop, Matthieu Chalmé. Titulaire surprise sur le flanc droit de la défense, le défenseur a coulé devant les assauts de Rémi Cabella, très inspiré aujourd’hui. Dernier flop, les remplacants entrés en cours de jeu, qui n’ont strictement rien apporté au jeu girondin. Il va falloir montrer un autre visage dès la prochaine journée lors de la réception du FC Sochaux pour se redonner des couleurs !

Fin de série pour les Girondins, après ce match les Marine et Blanc sont 4ème au classement provisoire.

» Le Classement complet

» La Feuille de match Montpellier Hérault SC – Girondins de Bordeaux

Allez Bordeaux ! Ce n’est qu’une défaite, il faudra gagner le prochain match !

Clem

 

Crédit photo accueil : MHSCFoot.com



Laisser un commentaire