FC Girondins de Bordeaux 3-1 Olympique Lyonnais26593 spectateurs

Les joueurs alignés : Carrasso – Gajic (31′ Poko), Pablo, Pallois, Poundjé – Saivet (c), Chantôme, Plasil (81′ Jussiê), Khazri (64′ Kiese Thelin), Maurice-Belay – Rolan

Buts : W.Khazri (17′), J.Plasil (40′), Pablo (45+1′) – C.Beauvue (80′).

Avertissement pour Bordeaux : C.Chantôme (26′), Pablo (70′).

Avant d’affronter Lyon, il y a ces images qui reviennent… Celle d’un sinistre dimanche de décembre 2014. Humiliés à domicile, Bordeaux avait pris l’eau ce soir (0-5). Ironie du sort, 3 jours avant de recevoir l’OL, c’est à Nice que le FCGB a pris le même genre de fessée… Tout comme nous, Willy Sagnol attendait une réaction d’orgueil : mission réussie (3-1) !

D’entrée, les joueurs répondent présent et prouvent qu’ils ont une soif de revanche. Agressifs et inspirés, les Girondins sont les premiers en action, mais la frappe de Saivet ne trouve pas le cadre (5′). Après un coup franc de Valbuena qui fait passer un frisson dans le camp girondin (11′), les Marine & Blanc vont trouver l’ouverture. Idéalement lancé à la limite du hors jeu par Rolan, Khazri se présente face à Lopes. Bien excentré, le Tunisien ouvre parfaitement son pied pour tromper le gardien lyonnais qui ne peut que dévier le ballon (1-0, 17′). Un but et une explosion de joie pour un Khazri déterminé et efficace. S’ils ont trouvé la faille, les Bordelais ne se relâchent pas pour autant et continuent de jouer, tout en se montrant vigilants pour gêner les attaques lyonnaises, jusqu’à cette tête de Tolisso, heureusement non cadrée (36′). Si notre bourreau des deux dernières saisons ne concrétise pas, Jaroslav Plasil lui ne se fait pas prier ! Déjà buteur à Nice, le Tchèque propulse un corner de Khazri au fond des filets, avec la complicité de Jordan Ferri (2-0, 40′). Le break est fait pour des Girondins entreprenants et efficaces, et ce n’est pas fini. Dans le temps additionnel de cette première période, Khazri encore lui, botte un coup franc, Pablo devance la sortie de Lopes pour alourdir la marque (3-0, 45+2′). M. Millot siffle la pause sur ce score sans appel et jouissif n’ayons pas peur des mots : 3-0 !

Si Bordeaux revient avec de bonnes intentions, les Lyonnais semblent réveillés en ce début de seconde période. D’une lourde frappe Ferri fait briller Carrasso, qui sort une superbe claquette (48′). Le score « acquis », cette deuxième mi-temps est nettement moins enlevée que la première. Les Girondins semblent gérer, ce qui ne les empêchent pas de se montrer dangereux, malheureusement Rolan loupe son face à face contre Lopes (59′). Hubert Fournier est déjà dans la gestion de la Ligue des Champions faisant tour à tour sortir Valbuena (55′) et Tolisso (69′). Pas désabusé, Beauvue se montre de plus en plus et si son coup franc est bien repoussé par Carrasso (68′), sa tête sur corner fait mouche (78′). Oublié dans la surface, le numéro 9 de l’OL réduit le score (3-1) et relance la rencontre. Pas toujours serein dans cette fin de match, Bordeaux tient le coup et résiste. Il ne peut plus rien arriver à cette équipe, qui a sorti les crocs ce soir pour s’imposer (3-1) ! Une victoire en guise de pardons après les 2 claques subies.

C’est ce Bordeaux là qu’on aime ! Inspiré, joueur et efficace, le FCGB n’a fait qu’une bouchée d’un Lyon (diminué) pendant 45′. Moins bonne la seconde période ne changera rien au résultat final, malgré le but de Beauvue. Un succès important dans les têtes et au classement, puisque le club au scapulaire remonte (provisoirement) au 12ème rang. Après Nantes, les Girondins s’offrent donc un deuxième succès en Ligue 1, en espérant que celui là lance définitivement notre saison ! Allez Bordeaux !