Après la parenthèse européenne où nos Girondins se sont imposés par le plus petit des scores, un but à zéro face aux Portugais de Maritimo, la qualification se rapproche. Retour au championnat ou le déplacement en Bretagne chez les merlus s’annonce des plus compliqués face à une équipe qui a la réputation de pratiquer du beau football. A nous d’avoir les ressources nécessaires pour s’adapter à leur jeu ainsi qu’au terrain synthétique pour ramener quelque chose de ce déplacement.

 

Le coach Francis Gillot a donc convoqué un groupe de 18 joueurs pour ce déplacement en Bretagne :

Le groupe :

Carrasso, Keita, Henrique, Marange, Mariano, Planus, Sané, Trémoulinas, Ben Khalfallah, Nguemo, Obraniak, Plasil, Saivet, Sertic, Bellion, Gouufran, Jussiê, Maurice-Belay.

 

Christian Gourcuff a lui aussi convoqué 18 joueurs :

Le groupe :

Lecomte, Audard, Pedrinho, Bourillon, Baca, Lautoa, Le Lan, Koné, Romao, Jouffre, Barthelmé, Monnet-Paquet, Reale, Aliadière, Giuly, Sunu, Robert, Quercia.

 

Francis Gillot a mis en place son fameux 3-5-2, comme on pouvait l’imaginer il fait tourner son effectif en laissant certains joueurs cadres sur le banc :

Entraîneur : Francis Gillot  /  Capitaine : C.Carrasso

Remplaçants : A.Keita, Henrique, F.B.Khalfallah, J.Plasil, G.Sertic, D.Bellion, N.Maurice-Belay.

Le coach lorientais à lui mis en place l’équipe suivante :

Entraineur : Christain Gourcuff  / Capitaine : A.Le Lan

Remplaçants : B.Lecomte, G.Bourillon, M.Baca, E.Reale, F.Robert, J.Quercia, K.Monnet-Paquet.

L’arbitre de la rencontre Mr Kalt donne le coup d’envoi, les premières minutes sont sans contestation possible lorientaise avec un bon pressing en milieu de terrain, mais nos girondins font bloc en attendant que l’orage passe. Et ils le font très bien car malgré quelques beaux mouvements Lorient n’est guère dangereux. Mais sur un corner, Koné vient mettre sa tête que Cédric Carrasso dévie encore en corner, grosse parade du capitaine bordelais (10e). Finalement c’est sur un coup de pied arrêté que le match va se débloquer, Ludovic Obraniak se charge d’un corner sur le côté gauche, le ballon arrive dans les six mètres, il est contré par un autre bordelais, arrive sur la poitrine de Jussiê qui se retourne et en demi-volée vient tromper le portier lorientais (19e) .C’est l’ouverture du score pour nos Girondins qui marque au meilleur des moments car on commence à prendre l’ascendant sur l’équipe adverse. Lorient essaye de réagir pour revenir au score mais notre équipe est bien en place, peu d’espaces entre les lignes, c’est difficile de trouver des solutions face à notre bloc défensif.

Nous sommes de mieux en mieux, cela va se confirmer à la 33ème minute, suite à un super travail de Jussiê sur son côté droit, il élimine son défenseur pour effectuer une passe en retrait sur Obraniak, encore une fois bien placé, qui vient tromper à contre-pied le gardien adverse pour doubler la mise. Nos Gigis sont bien présents, avec cet avantage au tableau d’affichage, la rencontre sera plus facile pour nous et on pourra mieux la gérer. La mi-temps approche tranquillement, on a la mainmise sur le jeu. En toute logique nous rentrons aux vestiaires avec l’avantage au score. Après un début de match poussif, nos Girondins ont haussé leur niveau de jeu pour prendre le dessus d’une équipe bretonne volontaire mais pas dangereuse.

Ce second acte reprend avec la même intensité, le même rythme, on fait bien circuler le ballon qu’à beaucoup de mal a récupérer l’équipe bretonne. Et finalement c’est sur un nouveau coup de pied arrêté que l’on va aggraver le score. Sur un corner tiré par l’inévitable Ludovic Obraniak, celui-ci dépose le ballon sur Henri Saivet, qui devance le gardien lorientais mal sorti, pour aggraver la marque (53ème). Mais notre équipe veut définitivement enfoncer le clou, suite à une superbe ouverture d’Henri Saivet, très en vu ce soir, il lance dans la profondeur Jussiê qui se défait de son défenseur pour servir remarquablement Yoan Gouffran qui n’a plus qu’à tromper le gardien de Lorient d’une belle frappe du droit (59ème). Le « magicien » Jussiê avec un but et deux passes décisives est l’homme fort du match, avec l’international polonais, ils sont les grands acteurs de cette impressionnante victoire girondine. L’équipe bretonne ne se remettra jamais de ce dernier but, notre équipe est trop forte pour eux ce soir.

C’est nous qui imposons le rythme, on joue à notre main, on est solides sans faire de fautes. Malgré beaucoup de volonté et une frappe de Kevin Monnet-paquet (68ème), déviée avec classe par Cédric Carrasso, les marine et blanc s’imposent en toute logique sans avoir tremblé dans cette fin de rencontre. C’était un récital ce soir de la part de notre équipe qui a surclassé de pauvres bretons vites dépassés par les évènements, dans l’incapacité de réagir. Grosse performance collective pour nos Gigis avec à la baguette Ludovic Obraniak et Jussiê qui sont les grands artisans de cette victoire, bravo à eux pour ces belles performances.

 

Vidéo du match avec les buts, c’est par ici que cela se passe : vidéo

 

A retenir :

Les Stats :

Des hommes dans le match :

 

En toute logique Ludovic Obraniak et Jussiê sont sortis du lot pendant ce match. Le polonais, toujours disponible pour ses coéquipiers, présent dans les moments importants, précis dans les derniers gestes et le brésilien, dans une forme resplendissante, techniquement supérieur à d’autres joueurs, physiquement au point, ont contribué à ce résultat positif, cela nous laisse espérer encore des victoires pour gonfler le capital confiance. La défaite à Bastia a permis de remettre les joueurs dans le bon sens et une remise en question générale. Bravo à tous les joueurs pour ce beau spectacle accompagné d’une belle victoire.

 

Réactions d’après-match :

Francis Gillot :

 

« Marseille et Lyon ont fait match nul, on se replace mais personne ne parle de nous, ce n’est pas plus mal, alors qu’on parle de certaines équipes qui ont le même nombre de points que nous en bien. Mais continuez à parler de ces équipes-là, nous on est en embuscade, à l’affût comme l’année dernière, malgré la coupe d’Europe qui nous pompe pas mal d’énergie. Quand on veut bien faire, on peut bien faire. Il y aura peut-être une bonne surprise en fin de saison. C’est notre troisième victoire de suite depuis. Les paroles ont porté, on s’est remis en question et parlé dans le vestiaire. J’ai aussi rectifié certaines choses. Le groupe est capable de faire quelque chose. J’avais fait sept changements par rapport à jeudi et c’est intéressant de retrouver un groupe de 20-25 joueurs car après la Coupe de la Ligue, je me posais des questions sur certains joueurs. Là ils ont apporté des réponses. »

Jussiê :

« D’autres équipes font plus le buzz que Bordeaux, c’est vrai, mais il ne faut pas y faire attention. Nous faisons notre boulot, nous sommes dans les cinq premiers et restons concentrés sur l’objectif que nous nous sommes fixés : rester dans le wagon de tête. La saison est encore longue, le plus important est de maintenir notre régularité. »

 

Pour ceux qui n’ont pas envie de lire, je vous laisse la vidéo de la conférence de presse d’après-match :  conférence de presse

Pchris31

 

Site internet : Le mulot des surfaces

Crédit photo : Sport.fr

Source stats : LFP.fr



Laisser un commentaire