A juste titre critiquée de toute part, l’attaque girondine qui était avant ce match face à Montpellier la plus mauvaise de l’élite (29 buts), est de retour en même temps que le soleil sur Bordeaux. Cette victoire 4-2 devant un public reconquis est un évènement et plusieurs statistiques sont enfin tombées !

Dans un quart d’heure de folie, entre la tête de Sané et l’action d’école terminée par Plasil, les Girondins ont donc marqué 3 fois, soit autant que lors des 8 derniers matchs de Ligue 1, et plus que sur toutes les premières périodes à domicile depuis le début de l’année civile !

Pour voir les Marine & Blanc marqué autant lors du premier acte, il faut remonter à un match de décembre 2007, resté dans toutes les mémoires. Le derby de la Garonne nous offrait ce jour-là un scénario exceptionnel, avec des Girondins dominant Toulouse à la mi-temps (3-0), puis rattrapés pour finalement l’emporter au bout du suspense (4-3).

Faire trembler les filets 4 fois à la maison, les Bordelais l’ont refait depuis, mais n’avaient plus réalisé une telle performance depuis décembre 2009. Lorient avait été la victime bordelaise (4-1), Bellion y allait de son doublé (et oui une autre époque) et Cavenaghi mettait fin à une longue période de disette pour lui.

Ce succès contre les hommes de René Girard est aussi une première pour Francis Gillot, lui qui n’avait jamais battu le technicien champion de France en titre. Jamais notre équipe n’avait marqué plus de deux buts à domicile en championnat sous les ordres de l’entraineur nordiste. Plus de deux ans que Bordeaux ne s’était pas libéré à Lescure, c’était un soir de Février 2011, Bordeaux dominait Auxerre 3-0, sous le regard impassible d’un Jean Tigana sur la sellette et devant un Virage Sud en grève.

Enfin, gardons le meilleur souvenir pour la fin, Bordeaux n’avait plus connu 4 buteurs différents dans un même match de Ligue 1 depuis Janvier 2009. Pendant cette soirée de gala, Diawara, Cavenaghi, Gourcuff et Fernando feront tour à tour chavirer le stade et couler le Paris Saint Germain (4-0).

Profitons donc de cette belle victoire, en espérant qu’après tant de matchs ratés, les Girondins enchainent les prestations de toute beauté !



Laisser un commentaire