S’étant imposé au milieu de terrain la saison dernière grâce à son importance dans le jeu girondin, Jérémy Toulalan avait même fini par acquérir le brassard de capitaine. Il semble donc difficile de se passer de lui aujourd’hui. Or, avec les arrivées récentes durant ce mercato (Lerager, Nampalys Mendy) et les joueurs déjà établis (Sankharé, Vada, Plasil, Arambarri…), peu de places sont disponibles au milieu pour beaucoup de prétendants. La solution pourrait donc provenir à terme d’un replacement en défense centrale pour le numéro 14 marine et blanc, expérimentation qui a déjà été effectuée cette saison. Cette hypothèse est loin d’être éludée par Jocelyn Gourvennec, qui sait également que Bordeaux a eu du mal dans le secteur défensif ces dernières saisons.

« Je prendrai le temps d’en parler avec lui. C’est pas fixé. C’est une possibilité de le faire reculer. »

Source : sudouest.fr