Cheick Tidiane DIABATE

Montpellier Hérault SC 0-1 FC Girondins de Bordeaux (1ère journée de Ligue 1) – Affluence : 15190 spectateurs.

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso – Faubert, Sertic, Sané (cap), Poundjé (Sacko 82′) – Traoré (Pallois 45′), Plasil, Khazri – Rolan, Maurice-Belay, Diabaté (Sala 59′).

Buteur(s) :  Diabaté (16′).

Avertissement(s) pour Bordeaux : Sertic (33′) et Pallois (71′) pour Bordeaux.

Après cinq semaines de préparation intensive, les Girondins de Bordeaux ont entamé ce samedi soir une nouvelle saison en Ligue 1 par un déplacement périlleux à la Mosson. Willy Sagnol faisait son baptême du feu en match officiel, et en ce soir de première son équipe s’est imposée en terre héraultaise sur le plus petit des scores : 0-1. Il y a eu des carences techniques, peut-être physiques mais les Girondins ont tenu bon et remportent les trois points de la victoire, non sans mal…

Non sans mal en effet parce que ce Bordeaux là nous a montré un beau visage, produisant un jeu soit porté vers l’avant soit axé dans une conservation longue et latérale du ballon en attendant une faille dans les rideaux adverses. La preuve en est qu’à la mi-temps, la possession du ballon était largement en l’avantage des aquitains (38%/62%). Pendant cette période heureuse, Cheick Diabaté a ouvert son compteur but. Après un une-deux ultra-rapide entre Poundjé et Maurice-Belay qui débouche sur un très bon centre adressé par le jeune latéral gauche, Diabaté reprit victorieusement le cuir en lançant ses compas au-devant de Congré. Peu de temps après Bordeaux aurait pu doubler la mise si la frappe de Maurice-Belay (19′) n’était pas trop molle. Après une première demi-heure pleine de maîtrise, les Bordelais se sont un peu essoufflés. Montpellier a eu l’emprise du match par la suite, mais ni Tiené (34′, 67′), ni Mounier (10′, 52′) ne trouveront la faille, la faute à leur maladresse (15 tirs mais seulement 3 cadrés) ou à la vigilance d’un Carrasso aussi énorme sur sa ligne (repoussant une tête puissante de Lasne à la 42′) qu’inquiétant lors de ses sorties aériennes sur coup-franc (67′, 72′). Bref, malgré une nette domination des hommes de Roland Courbis en seconde mi-temps, les Girondins s’imposent et c’est le principal. Les rentrées de Sala, Sacko ont été difficiles tandis que la recrue Pallois a rassuré dans les airs. A noter aussi la blessure d’Abdou Traoré, probablement à la cuisse gauche. Le Malien est sorti peu de temps avant la pause.

Une première donc réussie pour Sagnol, un changement d’état d’esprit est notable comparé à la saison dernière. Le jeu est résolument porté vers l’avant, avec des occasions franches mais avec une finition encore imparfaite. Rendez-vous dès la semaine prochaine pour un gros match face à un des favoris annoncés pour le titre : L’AS Monaco. L’occasion pour Willy Sagnol et ses joueurs d’effectuer leur premier match de cette saison 2014-2015 au stade Chaban-Delmas.