Ambiance de folie au VS

A l’ heure où je débute ce commentaire  j’ai encore les échos sonores et visuels de ce match. Match qui va s’ajouter aux annales des rencontres qui marquent la vie de nos Girondins. Club qui a toujours sorti au cours de son histoire des matchs d’ anthologie!  Et celui-ci en est un par le suspense, la tension, l’ambiance exceptionnelle malgré seulement un peu plus de 21000 spectateurs, dommage. C’est le propre des grands clubs en particulier de Bordeaux habitué des rencontres européennes (la 176ème) !  Et on y prend goût à ses rencontres européennes, souhaitons un stade plein pour la suite… sinon c’est pas la peine de demander l’ Europe!

Ce match n’était pas une finale de Coupe de France ou une grande affiche de la Ligue des Champions non tout simplement un match pour accéder à l’Europa League ! Et pourtant on est sorti de Chaban, nous supporter tout retourné, comme dans un état second ! Et ce sentiment là il a été partagé par les joueurs et le staff en grande euphorie.

Ce match s’est terminé par une grande osmose qui n’a pas cessée de monter au rythme du match pour finir dans une ambiance type grande rencontre de Coupe d’Europe où tout le stade a poussé son équipe. Cela fait longtemps que l’on avait pas senti cette ambiance à Chaban ! C’est dire le changement qui s’opère et le renouveau qu’apporte l’équipe Gillot !

Et pourtant rien ne présageait une soirée comme celle-ci. On savait que ce match notre équipe voulait le gagner et ne serais pas facile. Mais quant au déroulement du match on s’ attendait surtout à du classique. Une équipe regroupée en défense jouant la contre-attaque et cassant au passage un peu de bois genre match aller ! Et on sait que le football serbe héritier du football yougoslave est historiquement un football très technique, très rugueux en défense, très bon sur les coups de pied arrêté, bref un football de qualité.

Ambiance tranquille

Pourtant tout avait commençait tranquillement. 30 minutes avant le match un stade encore peu rempli, un  kop serbe dégarni très sage. Avec le virage Nord vide ça faisait petit match de Coupe de France contre une équipe de nationale. Mais rien à voir avec une grande soirée de foot !

20h30  Coup d’envoi 

Les 3 tribunes encore un peu dégarnies et le kop serbe rempli au dernier moment par contre déjà en plein boum ! Pas de Nguemo, ni de Plasil. Gouffran et NMB en pointe. Défense à 4 (Mariano, Henriqué, Planus, Trech) avec Sané devant, Sertic,  Jussiê et Obraniak.

Comme prévu Bordeaux démarre fort !

 3′ M.Belay s’infiltre plein axe, il s’écroule dans la surface. L’arbitre ne bouge pas.

10′ Bon centre de Trech, ça revient, tête canon de Gouffran sur le gardien et bel arrêt sur sa ligne.

22′ Enorme occasion de Gouffran. Sur une belle ouverture en profondeur d’Henrique,

 il récupère le ballon dans la surface mais son tir passe au ras du poteau gauche.

On pouvait déjà mener 3.0 

23′ Déboulé de  Lazovic (pas mal ce jeune joueur) côté gauche et beau tir. Il faut un bel arrêt de Carrasso.

29′ Grosse occasion de N.M.Belay qui pénètre dans la surface côté droit. Il frappe la balle de l’extérieur du gauche après avoir éliminé son vis à vis à la course. La balle s’écrase sur la  barre.

On pouvait mener 4.0 et je suis pas chauvin !

Puis Gouffran et NMB prennent chacun un carton jaune, pour le premier passons, mais le 2ème ?

L’arbitre n’a pas vu le match aller

et enfin  47′ la douche glaciale !

 10′ avant la fin de la 1ère MT, Mladenovic s’amène le ballon des 2 mains, reprend la ballon et lobe Carrasso qui attendait le coup de sifflet de l’arbitre anglais qui n’a rien vu mais qui entend très bien, et ouvre le score.

Le vrai hold-up, les serbes se croient déjà qualifiés !

Reprise du match

Les joueurs ont eu 1/4 h pour digérer ce but de raccroc et se refaire un moral avec l’aide de F. Gillot qui peu à peu nous forge une équipe de  battants tout azimut.

Il faut marquer 2 buts !

Bordeaux commence à envahir le camp serbe de plus en plus fébrile et qui prend un carton jaune.

 53′ Enorme travail côté droit de N.M.Belay. Centre sur la ligne de but à destination de Gouffran.

 Buuuuut de la tête de Yoan !

Ce n’est que justice, il faut en marquer encore 1 !

En tribune et au VS ça se remplit toujours

56′ Coup franc pour les serbes. La balle s’écrase sur la transversale de Carrasso. Il était battu.

Rien à dire on commence à marcher sur l’eau !

64′ Contre-attaque serbe et carton rouge pour Maurice-Belay pour tacle en retard.

 Bordeaux va finir à 10

Peu importe ce soir rien ne peut nous arriver.

Bordeaux continue sa pression sans se démonter. 2ème carton jaune pour les serbes.

70′ Entrée de Plasil à la place de Henrique et Saivet à la place de Planus.

Choix  audacieux de GILLOT, faut le faire !

72′ Ces 2 là sont à peine rentrés qu’Obraniak alerte Jussiê en pleine surface de réparation d’un coup-franc lumineux.

Belle tête de Jussiê. 2-1 pour  Bordeaux qui est qualifié. Jussiê dans la foulée remplacé par Marange.

Jussiê laisse éclater sa joie !

Les serbes sont de plus en plus nerveux…..!

75′ Gouffran agressé dangereusement par Mijailovic s’écroule. Carton rouge minimum. On a déjà donné pour Diabaté. L’arbitre n’a rien vu, l’anglais doit vouloir passer ses vacances à Belgrade…

Les serbes sortent de leur coquille et Bdx à 10 bien regroupé résiste et fait circuler le ballon.

On entend des olés dans les tribunes maintenant toutes pleines.

 Une vrai fête enfin dans les gradins on se lâche comme au bon vieux temps !

90′ Suite à un corner serbe, cafouillage devant le but. La qualification s’envole. sur ce but de Mikic.

Mais  je ne sais pas, on y croît toujours, au virage sud et en tribune, on pousse !

91’Obraniak s’échappe et rentre en pleine surface coté droit. Le gardien serbe sort de ses buts et  le descend.

 L’arbitre siffle pénalty.

92′ Buuuut … de Gouffran dont le pied ne va pas trembler.

 3-2 pour BDX, la qualif enfin dans la poche ?

95′ Coup de sifflet final

Bordeaux est qualifié au terme d’un match fou !

Au virage Sud comme en tribune c’est l’euphorie.

Et nos Gigis de faire un tour d’honneur sous les acclamations !

Gouffran avec ses 2 buts fait un tour d’honneur bien mérité, juste retour des choses !

Cela  fait longtemps que l’on a pas vécu ça, mais que ça fait du bien !

Ce soir là, rien ne pouvait nous arriver, un match hors norme où BDX marchait sur l’eau avec un public en or ! 

On pourra dire « j’y étais » !

 N.M.Belay ce joueur éclate,  je le verrais très bien en Equipe de France mais il a un défaut il joue à BDX, Obraniak, Gouffran quel match ! et les autres…quelle équipe !

JC

 

Crédit photos : GirondinsTV.com



Laisser un commentaire