Olivier Thual / Willy Sagnol

EA Guingamp 2–1 FC Girondins de Bordeaux (5ème journée de Ligue 1) – Affluence : 12 912 spectateurs 

Les joueurs alignés pour Bordeaux : Carrasso – Mariano, Pallois, Ilori, Contento – Sané (Touré 56′), Sertic (Traoré 74′), Khazri (Plasil 35′) – Maurice-Belay, Rolan, Diabaté.

Buteur(s) :  M. Diallo (26′), C. Mandanne (pen) (34′) / C. Diabaté (83′).

Avertissement(s) pour Bordeaux : T. Touré (64′), D. Contento (73′).

Au coup d’envoi, Bordeaux n’est plus leader de Ligue 1 suite à la victoire de Lille face à Nantes en début d’après-midi… Informé ou non du résultat, Willy Sagnol n’hésite pas à aligner une équipe à vocation offensive, en osmose avec sa philosophie de jeu. Le coup de sifflet retentit et le match démarre sur un rythme plaisant. Très vite, le décor est planté ; Bordeaux essaie de faire le jeu, Guingamp procède très rapidement en contre. Ce sont d’ailleurs les bretons les plus dangereux en ce début de match. Dès la 8ème minute, Carrasso doit s’employer à bout portant face à Mandanne. Contento souffre sur son coté gauche et c’est sur ce coté que les Guingampais vont insister, en misant notamment sur la vivacité de l’intenable Beauvue. Bordeaux ne parvient pas à inquiéter Samassa. Nous jouons la 10ème minute lorsque Khazri s’écroule dans la surface mais malgré un léger contact, l’arbitre ne bronche pas… Sertic s’essaie ensuite sur coup-franc, droit dans le mur (12′). Au quart d’heure de jeu, les Girondins dominent stérilement les débats pendant que les Bretons se montrent menaçants coté droit. L’excellent début de match de Pallois et le sérieux d’Ilori permettent pour le moment de tenir la cage de Carrasso inviolée. Cependant, ce n’est que partie remise puisque sur un coup-franc aux 30 mètres, Diallo se défait du marquage laxiste de Sané pour s’élever plus haut que tout le monde ; sa tête lobée trompe un Carrasso étrangement avancé… Ca fait 1-0 ! (26′) Les Bordelais prennent un gros coup sur la tête à la suite de cette ouverture du score et doivent se ressaisir. Pour ce faire, Sagnol convie Plasil à partir s’échauffer. Sans avoir le temps de se rebeller, Bordeaux encaisse un nouveau but 8 minutes plus tard sur penalty. Sertic est à la faute, Mandanne est à la conclusion ; 2-0 ! (34′) La série d’invincibilité sur penalty de Carrasso prend fin, lui qui n’avait plus été battu dans cet exercice depuis le 3 novembre 2013 et une réalisation de Cvitanich. Le score est sévère mais pas immérité. Si ses joueurs ne parviennent pas à sortir la tête de l’eau, ce n’est pas le cas de Sagnol qui, très agacé dans sa zone technique, remplace Khazri par Plasil (35′). Le tunisien est apparu fatigué sur la pelouse du Roudourou, sûrement à cause des matches internationaux disputés avec la Tunisie. Guingamp joue crânement sa chance et continue d’insister coté droit. Beauvue profite du mauvais alignement de la défense bordelaise pour placer une volée, hors-cadre. La mi-temps vient interrompre les débats, Bordeaux paie son manque d’inspiration face au réalisme des hommes de Jocelyn Gourvennec, le score est de 2 buts à 0.

Après le passage aux vestiaires, la rencontre reprend ses droits. Alors que l’on espère une révolte bordelaise comme ce fut souvent le cas cette saison après avoir été mené au score, il n’en est rien. Guingamp repart sur les mêmes bases que lors du premier acte en proposant un jeu fluide donnant sur des attaques menaçantes. Carrasso s’interpose face à Marveaux (49′) avant que Diabaté soit victime d’un tirage de maillot assez distinct dans la surface, pas assez pour alerter l’arbitre. Rolan, bien servi par Plasil, tergiverse dans la surface et ne parvient pas à frapper au but, ce qui n’est pas le cas de Mariano qui envoie le cuir hors-cadre (55′). Le jeu bordelais ne prend pas, le danger n’est que trop peu présent sur le but de Samassa. Sagnol change ses plans et remplace un Sané complètement dépassé à la récupération par Touré (57′). Guingamp, à l’inverse, se créé de nombreuses occasions franches en contre et manque d’aggraver le score sur un ballon dans la surface qui vient heurter la main de Contento. L’arbitre commet une nouvelle erreur de jugement et oublie un penalty flagrant aux Bretons (61′). Cinq minutes plus tard, Mandanne se présente seul à l’entrée de la surface mais ne trouve pas le cadre. Bordeaux est à la peine mais peut encore y croire, eux qui sont déjà parvenus à récolter 7 points après avoir été mené au score cette saison. Sertic laisse sa place à Traoré et le brassard revient à Plasil, après avoir occupé le bras de Sané puis de Sertic. Les Girondins poussent et vont être récompensés sur un super but de Diabaté qui trouve le petit filet sur un service de Touré, qui effectue là sa première passe décisive en Ligue 1 après une entrée en jeu intéressante (83′). Diabaté, qui avait inscrit 3 buts en 18 minutes la saison dernière face à l’EAG, reste sur 19 réalisations sur ses 25 dernières titularisations en championnat. Les Bretons ne mènent plus que 2 buts à 1. Bordeaux aura une dernière occasion sur une remise intelligente de Diabaté pour Contento dont la puissante reprise de volée trouve Samassa sur sa trajectoire (93′). L’espoir prend fin, les Girondins tombent face à une valeureuse équipe de Guingamp au Roudourou, 2-1 ! 

La déception est grande à l’issue de cette 5ème journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux concèdent leur première défaite de la saison et perdent du même coup la première place du classement. Les hommes de Willy Sagnol ont rencontré beaucoup de difficultés pour créer du jeu et se montrer dangereux (2 tirs cadrés, le premier est survenu à la 83ème minute) face à une équipe bretonne revigorée par l’ouverture du score et intransigeante pour conserver son avantage au score. Peu inspirés à l’intérieur de jeu et abusifs du jeu long, les Bordelais ont été plus vulnérables qu’à l’accoutumée… Trajectoires opposées pour les deux équipes, l’une enregistre son premier succès à domicile, la seconde perd ses premiers points à l’extérieur. Les Girondins s’inclinent malgré un but de Diabaté, ce qui n’était plus arrivé depuis le 17 Septembre 2011… Bref, c’est une triste soirée pour les Bordelais mais tout n’est pas à jeter. Bordeaux occupe tout de même la seconde place du classement ! (voir le classement complet ICI) Les Marine & Blanc recevront Evian dès vendredi soir (20h30) avant de se déplacer en terres stéphanoises le jeudi 25/09.

Supporters dans la victoire comme dans la défaite, Allez Bordeaux ! 



Laisser un commentaire