Peu inquiété hier lors de la venue de Bastia à Chaban Delmas (victoire 1-0), Cédric Carrasso s’est montré satisfait du résultat après ces 4 défaites consécutives qui ont fait mal au club. Le gardien de but girondin évoque le match de jeudi contre Benfica et la qualification qui s’annonce compliquée, mais pas impossible. Il se confie aussi sur son avenir, à 31 ans le natif d’Avignon devra faire un choix en juin, rester à Bordeaux où il est « très bien » ou opter pour un nouveau challenge.

Voici un extrait de son entretien accordé à RMC :

Cédric Carrasso, les Girondins ont enrayé la spirale de la défaite dimanche avec une victoire poussive contre Bastia (1-0). De bon augure avant le 8e de finale retour de Ligue Europa contre Benfica, jeudi (21h05) ?

«Cette victoire sera utile. Il fallait réapprendre à gagner. Parfois, on souffre et on gagne. D’autres fois, il faut faire le jeu et gagner. Jeudi, il faudra combiner les deux. Nerveusement, ce sera un match très compliqué. On sait ce qu’il nous reste à faire : ne pas prendre de but et en marquer au moins un. On va s’accrocher

Vous avez 31 ans. Vous interrogez-vous sur votre avenir aux Girondins alors que certains cadres ont pointé le manque d’ambition du club ?

«Ce n’est pas la situation qui me fait réfléchir. J’aurai forcément une réflexion en fin de saison parce que cela fait quatre ans que je suis ici, que j’ai 31 ans. Je devrai savoir si je prolonge l’aventure et donc que je m’inscris pratiquement jusqu’à la fin de ma carrière dans le projet des Girondins, ou si j’ai envie d’autre chose. Je n’en sais rien. Aujourd’hui, je suis à fond ici. Je me sens très bien à Bordeaux. Je n’ai pas envie de partir mais je me poserai quand même la question.»

Notre vice capitaine revient également sur tout le parcours des Girondins en Europa League et sur une Equipe de France qu’il ne se voit plus réintégrer.

Pour lire l’intégralité de l’interview c’est : ICI.

Source : rmcsport.fr



Laisser un commentaire