Anthony MODESTE

Après un dernier mercato estival très calme, cet été sera-t-il plus animé en Gironde ? Pour l’heure rien de concret n’est à signaler dans ce contexte économique difficile, mais les choses devraient évoluer. Le quotidien Sudouest nous propose aujourd’hui un point très intéressant sur les pourparlers actuels du club.

Comme nous le savons depuis plusieurs semaines, la priorité se trouve dans le secteur défensif. Le président Triaud l’a de nouveau confirmé « Même si Sané reste, ils ne seront que trois pour tenir le poste ». Une déclaration qui ne laisse que peu de doutes sur les intentions bordelaises et sur un départ de Florian Marange en fin de contrat, et convoité à l’étranger. Auteur d’une excellente saison avec l’OGC Nice (34 matchs de L1 et 5 buts), Renato Civelli est suivi par la direction girondine. S’il a l’avantage d’être libre, « le salaire qu’il demande n’entre pas dans la stratégie du club », selon Jean-Louis TriaudAutant dire qu’il semble peu probable de voir le défenseur argentin sous le maillot girondin ! L’ex-Marseillais réclamerait plus de 120 000 € de rémunération mensuelle, une somme trop importante pour les finances bordelaises, d’autres pistes devraient être explorées…

Dans le secteur offensif, aucune arrivée n’est à l’ordre du jour ! Les retours de prêt de Modeste et Sala devraient combler le vide laissé par Gouffran depuis janvier comme le reconnait le président bordelais : « Cela mérite réflexion. Diabaté a marqué 18 buts, Modeste 17, Sala 19 : avec Rolan et Bellion, on a du monde ». Francis Gillot aurait lui dans l’idée d’associer deux attaquants la saison prochaine ! Il croit en l’efficacité d’un duo Diabaté-Modeste. Une information à contre-courant des dernières qui annoncaient un départ probable d’Anthony…

Au rayon des départs, aucune offre concrète n’est pour le moment arrivée sur le bureau de la direction ! West Ham qui suit Sané de très près ne s’est pour le moment pas manifester. La situation est la même pour Trémoulinas, sur les tablettes de plusieurs formations européennes, Plasil (Qatar, Emirats, Olympiakos ?), Obraniak et Carrasso. Pour l’heure seuls deux joueurs en fin de contrat ont quitté la Gironde, Chevalier (Poiré sur Vie) et Keita !

Le mercato bordelais va-t-il enfin s’emballer ? S’il ne faut pas s’attendre à un recrutement XXL, cela semble travailler en coulisses et nous éviter ainsi un deuxième mercato estival sans arrivée…

Source : sudouest.fr

 



Laisser un commentaire